Pamela Anderson : ses lourdes confessions sur le viol collectif qu’elle a subi 

Pamela Anderson - NETFLIX

Le 31 janvier prochain, la plateforme Netflix va lancer un documentaire sur la star d’Alerte à Malibu, Pamela Anderson. L’occasion pour l’actrice de revenir sur des traumas de son passé qui ont impacté son chemin de vie.

« Je veux prendre le contrôle du récit pour la première fois. »

La bande d’annonce du documentaire est déjà en ligne, Pamela Anderson parle à la première personne pour la première fois. C’est son histoire à elle qui est au coeur de ce projet audiovisuel. « Je veux prendre le contrôle du récit pour la première fois. » dit-elle dans la bande d’annonce. 

Ainsi elle revient sur des expériences traumatiques alors qu’elle était enfant. La star hollywoodienne avait déjà évoqué les abus sexuels qu’elle a subis à 6 ans de sa nourrice. Elle revient aussi sur le terrible moment qui lui a fait perdre sa virginité lors d’un viol collectif. 

« Je pense aussi qu’il est temps de révéler quelques-uns de mes souvenirs les plus difficiles. Je risque de trop me livrer ou même de vous choquer, mais aujourd’hui il faut que je me dévoile, pour que vous compreniez pourquoi je m’investis » affirme-t-elle. 

« Ça a tourné en massage de dos puis en viol »

Elle a donc décidé de parler de ces différents traumas vécus et explique : « Je suis allée chez un ami d’une amie et son grand frère a voulu m’apprendre à jouer au backgammon, mais ça a tourné en massage de dos puis en viol. Ma première expérience hétérosexuelle. Il avait 25 ans, j’en avais 12 ». Et d’ajouter : « Il avait décidé que ça serait amusant de me violer avec six de ses amis. Je voulais quitter cette terre ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *