Patrick Bruel (5/7) : Patrick Bruel se livre sur ses fils Oscar et Léon comme jamais

Patrick Bruel

Père de deux grands garçons, Oscar et Léon, âgés de 19 et 17 ans, nés de son union avec Amanda Sthers, Patrick Bruel est toujours resté discret sur sa famille pour la protéger…

« Avec Amanda Sthers, il y a eu constamment une entente extraordinaire, la volonté d’une éducation commune. Il n’y a pas une seule fois où une grande décision n’a été prise sans qu’on se consulte tous les deux, et je suis très présent aux côtés de mes fils », a expliqué Patrick Bruel à Gala dans le numéro de ce jeudi 17 novembre 2022.

Patrick Bruel : « Je ne les ai pas élevés à distance ! »

Aujourd’hui, en couple depuis plusieurs mois avec une certaine Clémence, plus jeune que lui, Patrick Bruel avait épousé Amanda Sthers en 2004 à Paris après trois ans d’amour. En 2007, le couple a divorcé après la naissance de leurs fils, Oscar et Léon, âgés aujourd’hui de 19 et 17 ans. Malgré leur séparation, tous les deux ont continué à s’entendre parfaitement, aussi bien sur le plan familial qu’artistique : en 2019, il avait par exemple joué dans Holy Lands, réalisé par Amanda Sthers. Et à l’inverse, l’écrivaine était venue le voir en concert, notamment lors des lancements de ses tournées.

Depuis fin 2015 et les attentats de Paris, l’écrivaine a déménagé aux Etats-Unis avec ses fils traumatisés.

La décision a été prise communément : « Quand est arrivée la question du départ aux États-Unis, c’était une décision collective« , précise-t-il au magazine. « Je ne les ai pas élevés à distance !« 

Ses deux fils se trouvaient au Stade de France et au Bataclan le soir des attentats

En effet, ses deux garçons se trouvaient aux deux endroits attaqués par les terroristes : le Stade de France et le Bataclan. 

« J’étais au lac de Côme, où je devais travailler. J’avais donné mes places pour le match et moi j’étais devant la télévision, et je voyais en même temps le Bataclan et en même temps le stade sachant que mes enfants étaient dedans », avait raconté Patrick Bruel cet été sur W9.

Et de conclure : « Et évidemment, cela a créé quelque chose de très fort et de très violent pour eux. C’est quelque chose qu’ils n’oublieront pas. Je suis parti le plus tôt possible pour arriver à Paris et les prendre dans mes bras. Essayer de rassurer, d’expliquer l’inexplicable. C’était très troublant ».

Le chanteur se rend souvent à Los Angeles voir ses fils qui se déplacent également à Paris quand ils le peuvent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *