Patrick Bruel (7/7) : “ce beau projet” qu’il va léguer à ses fils 

Patrick Bruel

Patrick Bruel aime se ressourcer parmi ses oliviers, dans le Vaucluse. Une exploitation pleine de réussites qu’il veut léguer à ses fils Léon et Oscar, selon sa biographie Patrick Bruel au fil des mots, publiée le 20 octobre dernier.

« Soucieux de miser sur des valeurs refuge », Patrick Bruel a acquis en 2007 « une ancienne commanderie hospitalière, en surplomb de L’Isle-sur-la-Sorgue dans le Vaucluse », écrit Frédéric Quinonero dans sa biographie Patrick Bruel au fil des mots, publiée ce jeudi 20 octobre.

Une huile d’olive, médaillée d’or

Un lieu où poussent des oliviers, « l’arbre de la vie par excellence », selon le chanteur qui a investi dans « ce symbole de sagesse, de pureté et de bien-être ». 

Avec « l’aide d’experts », il s’est lancé dans l’exploitation de vingt hectares non traités. De ces plantations « sur terres vierges » est née L’huile H, une huile d’olives bio « réputée pour son onctuosité ». 

L’huile d’olive a remporté la médaille d’or dans la catégorie Huile d’olive de France, fruité vert, en 2017. Elle est utilisée par les chefs français Guy Savoy, Philippe Faure-Brac ou encore Yannick Alléno dans leurs restaurants.

« J’espère qu’ils continueront ce beau projet que j’ai lancé pour eux »

Plus qu’une affaire, le lieu est familial pour Patrick Bruel et ses fils Léon et Oscar « très attachés à la propriété ».

« J’espère qu’ils continueront ce beau projet que j’ai lancé pour eux », confie le chanteur.

Le domaine et la société d’exploitation agricole qui le gère s’appelle Léos, contraction de leurs deux prénoms.

Avec ce projet, Patrick Bruel fait le lien « entre ses origines, sa propre enfance et ce qu’il souhaite transmettre à ses enfants ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *