Patrick Bruel : ce drame évité de justesse

Patrick Bruel

Ce mercredi 17 août, Patrick Bruel répondait aux questions Eric Jean-Jean sur W9 dans « Sans filtre ». Il est revenu sur un événement qui l’a traumatisé et qui aurait pu coûter la vie à ses fils !

Ce mercredi 17 août à 23h05 sur W9, Patrick Bruel se confiait à Eric Jean-Jean sur W9 dans « Sans filtre ». Il a évoqué les attentats du 13 novembre 2015 qui l’ont traumatisé. Ses fils auraient pu périr ce soir-là.

« Je voyais en même temps le Bataclan et en même temps le stade sachant que mes enfants étaient dedans »

Ses deux fils, Léon et Oscar, se trouvaient aux deux endroits attaqués par les terroristes : le Stade de France et le Bataclan.

« J’étais au lac de Côme, où je devais travailler. J’avais donné mes places pour le match et moi j’étais devant la télévision, et je voyais en même temps le Bataclan et en même temps le stade sachant que mes enfants étaient dedans », explique-t-il.

« Je suis parti le plus tôt possible pour arriver à Paris et les prendre dans mes bras »

Et d’ajouter : « Evidemment, cela a créé quelque chose de très fort et de très violent pour eux. C’est quelque chose qu’ils n’oublieront pas. Je suis parti le plus tôt possible pour arriver à Paris et les prendre dans mes bras. Essayer de rassurer, d’expliquer l’inexplicable. C’était très troublant ».

Désormais, Patrick Bruel est plus proche que jamais de ses fils. Celui qui n’était « pas très réactif quand il s’agissait de répondre à leurs messages », leur répond aujourd’hui sur le champ.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.