Patrick Sébastien en contact avec Emmanuel Macron : leurs discussions secrètes sur la COVID-19

Patrick Sébastien et Emmanuel Macron

Invité dans Touche pas à mon poste ce lundi 26 septembre, Patrick Sébastien a révélé avoir échangé sur ses doutes sur la COVID-19 par SMS avec Emmanuel Macron.

Invité dans « Touche pas à mon poste », Patrick Sébastien a révélé avoir échangé sur ses doutes sur le Covid-19 par SMS avec Emmanuel Macron. Des conversations secrètes dévoilées en plateau ce lundi 26 septembre.

Patrick Sébastien sort son livre Vivre et renaître chaque jour ce jeudi 29 septembre. A cette occasion, ce lundi 26 septembre, il était l’invité de Touche pas à mon poste ce lundi 26 septembre. L’animateur a révélé avoir échangé avec Emmanuel Macron sur la COVID-19 par SMS.

« On s’est vu deux fois. Je l’alerte sur des choses, j’ai toujours fait ça« 

L’animateur lui a confié notamment ses doutes sur le vaccin et le pass sanitaire. « On s’est vu deux fois. Je l’alerte sur des choses, j’ai toujours fait ça. Qu’il m’écoute ou qu’il ne m’écoute pas, ce n’est pas mon problème, c’est le sien », a précisé l’animateur sur le plateau de TPMP.

Il explique que le président dispose d’une centaine de vigies comme lui, qu’il consulte parfois pour prendre le pouls de la société.

Macron : « Je pense que tes problèmes n’ont pas grand-chose à voir avec le vaccin malgré tout« 

Patrick Sébastien est en effet réticent sur la quatrième dose du vaccin et ses effets secondaires. Récemment malade d’un cancer des reins, l’animateur se demande si la piqûre aurait pu provoquer son diabète.

« Je suis surpris de ton truc. Je pense que tes problèmes n’ont pas grand-chose à voir avec le vaccin malgré tout. Mais ce que tu me dis m’inquiète et je vais surveiller », lui a dit Emmanuel Macron.

« Mon boulot c’est de transmettre pour que ça remonte jusqu’en haut. Après la décision ne m’appartient pas », a souligné l’animateur.

Une réaction sur “Patrick Sébastien en contact avec Emmanuel Macron : leurs discussions secrètes sur la COVID-19

  1. Ce n’était pas la peine de lui dire il était déjà au courant même avant que ces injections soient sur le marché

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *