Pierre Arditi : « j’ai mis 10 ans à m’en sortir », sa violente addiction 

Pierre Arditi

Au micro de Sonia Mabrouk, sur Europe 1, Pierre Arditi s’est confié sur son addiction aux jeux à cause laquelle il a failli tout perdre…

« J’inventais des trucs pour emprunter, j’imitais des signatures »

« À une certaine époque, je flambais. J’étais un vrai joueur, c’est-à-dire que j’allais jouer dans les cercles et dans les casinos » s’est-il confié. « Un jour mon narcissisme m’a sauvé parce que j’étais en train de me perdre. Je me suis dit : ‘Je mettrai peut-être dix ans à rembourser ce que je dois’ après l’avoir connement perdu et en ayant perdu la raison. J’ai mis effectivement dix ans pour m’en sortir ».

Déjà en 2019, auprès du magazine Gala, il avait évoqué cette terrible période : « J’ai commencé à inventer des excuses bidon pour ne plus aller travailler et retourner jouer en espérant me refaire. J’inventais des trucs pour emprunter, j’imitais des signatures ».

« Tu te tires une balle, ou tu arrêtes tout et tu rembourses »

« Un soir, j’ai perdu l’argent des vacances. Mon épouse et mon fils m’attendaient pour partir le matin même. En quittant le cercle, il me restait cinquante balles […] Entre 5 heures et 7 heures du matin, j’ai passé des coups de fil pour récupérer cet argent. J’ai une dernière fois menti ».

Et Pierre Arditi a frôlé le pire, il a dru prendre une décision drastique : « Défiguré, défait, croulant. Je me suis dit mon pote, il y a deux écoles : ‘tu te tires une balle, ou tu arrêtes tout et tu rembourses’. Je n’avais pas aimé ma gueule dans le reflet du miroir »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *