Pierre Palmade, les causes de son accident révélées : le véhicule a dévié à cause d’un…

Pierre Palmade

Selon BFMTV, les enquêteurs en savent plus sur les circonstances de l’accident de Pierre Palmade le 10 février dernier…

Dans le Dej de l’info à BFMTV, ce mardi 28 février, le journaliste Vincent Vantighem a révélé : « Sur les circonstances de l’accident (de Pierre Palmade du 10 février dernier), on est en mesure de révéler que l’hypothèse de l’utilisation d’un téléphone portable se pose aujourd’hui aux enquêteurs, ce n’est pas Pierre Palmade qui le dit là, c’est l’un de ses passagers ».

Pierre Palmade aurait reçu un « texto sur son téléphone »

Selon ce passager, Pierre Palmade aurait reçu un « texto sur son téléphone » et Pierre Palmade lui aurait demandé de le lire, et juste après, « il a soudainement dévié sur la gauche »…

« J’ai été inconscient de prendre la voiture sous stupéfiants (cocaïne et drogues de synthèse, ndlr). Je suis dangereux à cause de la drogue, je suis un chic type, je suis quelqu’un de bien », a déclaré Pierre Palmade à la police.

Découvrez aussi :  Affaire Palmade : cette enquête d'Elise Lucet qui fait un tollé

Et de poursuivre : « Il faut que mon rapport avec la drogue soit résolu, que la drogue soit bannie de ma vie ». 

Pierre Palmade aurait expliqué avoir découvert la 3-MMC, une drogue de synthèse, il y a deux ans

Pierre Palmade aurait expliqué avoir découvert la 3-MMC, une drogue de synthèse, il y a deux ans. Il en serait devenu dépendant, jusqu’à ne plus pouvoir travailler.

Pierre Palmade a confirmé que ce n’était pas la première fois qu’il prenait le volant après avoir consommé de la drogue, précisant toutefois aux enquêteurs que cela ne lui arrivait que « très rarement ».

Quant à ses passagers, il les a décrit comme « deux amis de bringues » devenus « des sexfriends ».

Pierre Palmade demeure actuellement en observation et en soin à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre suite à son AVC de ce samedi. Il rejoindra bientôt la prison de Fresnes.

Découvrez aussi :  Muriel Robin, ses premières déclarations sur l’affaire Palmade

6 réactions sur “Pierre Palmade, les causes de son accident révélées : le véhicule a dévié à cause d’un…

  1. Pierre Palmade est un pervers et un vicieux qui ne vit que pour jouir au maximum sexuellement et sur tous les autres plans. La jouissance normale ne lui suffit pas et il se gave de drogues qui, parait-il multiplient par mille la jouissance sexuelle. Il est devenu si accro à ces drogues qu’il ne peut plus s’en passer. Bien qu’il n’ait tué personne avec une arme c’est un assassin car il a gâché à jamais la vie d’enfants et d’adolescents . La prison à vie est une sentence bien trop clémente pour cet être immonde. Le vrai châtiment qui le punirait comme il le mérite, serait la castration et l’émasculation, et pas besoin de prison, il serait à jamais privé de ce qui représente toute sa vie.

  2. Je reconnais que Pierre palmade à fortement déconné,il a commis l’irréparable,mais laissons le tranquille,car il a suffisamant morphlé,il est entre la vie et la mort.Le punir un maximum ne changera rien à la situation maintenant que le drame est consommé.Qu’ont nous foutent la paix avec cette histoire sordide,on arrete pas de nous rabacher les oreilles sur les chaines de radios et télés du matin au soir.Ne devrait on pas punir plus séverement les fabricants de stupéfiant qui vendent de la mort lente,ainsi que les revendeurs?Et les fabricants (d’armes) qui envahissent le monde entier pour tuer des pauvres gens innocents,eux aussi on pourraient les condamner séverement.C’est aux pouvoirs public de réagir intelligement.

    1. Si je puis me permettre, dans les même circonstances n’importe quelle autre personne aurait été emprisonnée d’office et jugée en comparution immédiate… Mr Palmade de par sa notoriété s’en est tiré avec le bracelet électronique. Justice à deux vitesse. il a fait un AVC ok mais cela ne retire rien de ce qu’il a commis! il doit être jugé et condamné. pour ce qui est de la médiatisation, il n’est pas nécessaire de dire que les média se délectent de ce genre d’histoire… c’est vendeur, et pendant qu’on « s’occupe » de Palmade, le reste passe inaperçu.

      1. La comparution immédiate exige que l’affaire soit en état d’être jugée et ne nécessite pas d’investigations complémentaires. Bien entendu ce n’est pas du tout le cas de ce dossier. Donc non, pour le quidam comme pour Pierre PALMADE, une telle procédure n’était pas possible.

  3. Arrêtons de parler de P. Palmarès, ce qu,il a fait est répréhensible par la loi comme tout citoyen lambda, il cumule drogue et homo et le reste
    Aucune excuse il doit en payer le prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *