Poutine voit rouge : il n’a pas reçu d’invitation aux funérailles de la reine Elisabeth II

Vladimir Poutine menace nucléaire

À l’occasion des funérailles de la reine ce lundi 19 septembre, de nombreux chefs d’État étaient conviés. Pour sa part, Vladimir Poutine était tard. Une décision qu’il a mis dans une colère folle.

Pour des raisons diplomatiques, certains pays n’ont pas été conviés aux funérailles de la reine ce lundi 19 septembre 2022.

Vladimir Poutine ne décolère pas

Les funérailles nationales retransmises à la télévision.

Même si Vladimir Poutine avait fait connaître son intention de ne pas être présent lors des funérailles de la reine Élisabeth II, il ne décolère pas de pas figurer sur la liste des invités. 

« Ceci est particulièrement blasphématoire »

Selon sa porte-parole, Maria Zakharova : « Nous considérons cette tentative britannique d’utiliser la tragédie nationale qui a touché le cœur de millions de personnes dans le monde à des fins géopolitiques pour régler des comptes avec notre pays comme profondément immorale… Ceci est particulièrement blasphématoire vis-à-vis de la mémoire d’Élisabeth II ».

Les dirigeants de l’Afghanistan, de la Birmanie et de la Corée du Nord n’ont pas non plus été conviés à l’événement.

Une réaction sur “Poutine voit rouge : il n’a pas reçu d’invitation aux funérailles de la reine Elisabeth II

  1. Allons Poutine, en envahissant l’Ukraine, tu devais bien savoir que tu attaquais l’Europe. Staline avait certes invité Hitler avant de lui déclarer la guerre, Mais Napoléon non plus n’a jamais été invité par le tsar!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.