R. Kelly condamné à 30 ans de prison pour crimes sexuels

R.Kelly condamné à 30 ans de prison

Le chanteur de R&B, R. Kelly, est accusé d’avoir dirigé pendant des années un « système » d’exploitation sexuelle de mineurs. Qualifié de « prédateur » lors d’un procès qui a duré six semaines, il a été condamné ce mercredi 29 juin à 30 ans de prison.

« I Believe I Can Fly »… R. Kelly, le chanteur américain du R&B, connu pour ce célèbre tube, de son vrai nom Robert Kelly, a été reconnu coupable en septembre 2021 à New York d’avoir dirigé un système d’exploitation sexuelles de jeunes femmes dont des mineures pendant plusieurs années.

Il a été condamné ce mercredi à 30 ans de prison par le tribunal fédéral de Brooklyn.

« Un impudent, un manipulateur« 

Le parquet américain a estimé qu’il était « un impudent, un manipulateur, dans le contrôle et la coercition, ne montrant aucun signe de remords ou de respect de la loi ».

Durant les six semaines de procès en août et septembre derniers, le chanteur avait été qualifié de « criminel et prédateur » par les plaignants : neuf femmes et deux hommes l’ont accusé de viols, de prises de drogues forcées, de situations d’emprisonnement et de faits de pédopornographie.

R. Kelly a toujours nié les faits

L’homme a raconté avoir été violé quand il avait huit ans. Il a été reconnu coupable fin septembre 2021 d’extorsion, exploitation sexuelle de mineur, enlèvement, trafic, corruption et travail forcé, de 1994 à 2018.

R. Kelly a toujours nié les faits. Tout au long de son procès, il est resté impassible, baissait la tête et fermait les yeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.