Salman Rushdie : il perd l’usage d’une main et d’un oeil suite à son agression

Salman Rushdie

L’agent de l’écrivain britannique Salman Rushdie a affirmé auprès du journal El Pais qu’il avait perdu l’usage d’une main et un oeil, suite à l’attaque au couteau qu’il a subi en aout dernier. 

« Il va vivre… C’est la chose la plus importante. » 

Andrew Wylie, l’agent de l’écrivain Salman Rushdie, s’est exprimé dans le journal El Pais samedi 22 octobre : « Il a perdu la vue d’un œil… Il a eu trois blessures graves au cou. Il est handicapé d’une main car les nerfs de son bras ont été sectionnés. Et il a environ 15 autres blessures à la poitrine et au torse » a-t-il déclaré. « Je ne peux donner aucune information sur son sort. Il va vivre… C’est la chose la plus importante. »

Poignardé le 12 août aux États-Unis, dans le Nord Est de New York, lorsqu’il allait s’exprimer dans le cadre d’une conférence. Il avait reçu sur scène plusieurs coups de couteau au cou et à l’abdomen. 

Inattendu et illogique : « C’était comme le meurtre de John Lennon. »

L’écrivain britannique, auteur des « Versets Sataniques » vivait sous la menace d’une fatwa du Guide suprême iranien depuis 33 ans.

Pour Andrew Wylie « C’était comme le meurtre de John Lennon. » s’est-il exprimé. « Je pense que l’attaque était probablement quelque chose dont Salman et moi avons discuté dans le passé, à savoir que le principal danger auquel il était confronté tant d’années après l’imposition de la fatwa venait d’une personne au hasard sortant de nulle part et l’attaquant. Donc, vous ne pouvez pas vous protéger contre cela parce que c’est totalement inattendu et illogique. »

Hadi Matar, américain d’origine libanaise, 24 ans, principal suspect, a plaidé non coupable au procès qui a commencé mi aout 2022, au tribunal de Mayville. Il avait été arrêté peu après les faits. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *