Sandrine Bonnaire lance l’alerte et porte plainte contre l’EHPAD où est décédée sa mère 

sandrine bonnaire

C’est avec le ton grave que l’actrice Sandrine Bonnaire s’est exprimée sur les réseaux sociaux, ce mercredi 29 novembre 2023. D’ailleurs c’est la première et l’unique prise de parole sur son compte Instagram, elle y dénonce les suspicions autour de la mort de sa mère, le 23 août dernier, pourtant prise en charge dans un EHPAD. 

Sa mère n’était pas malade, ne pouvant comprendre les circonstances de sa mort, la famille porte plainte 

On ne voit jamais Sandrine Bonnaire sur les réseaux sociaux. Son premier post, elle le dédie à sa mère pour évoquer le combat qu’elle mène depuis son décès, qu’elle et ses proches peinent à comprendre : « Je décide aujourd’hui de m’exprimer pour la première foi sur les réseaux sociaux. Ma mère est morte le 23 Août dernier à la suite de négligences et de maltraitances dans sa maison de retraite et au sein de son environnement médical. »

Dans cette vidéo, face caméra, Sandrine Bonaire explique que sa mère n’était pas malade, et c’est exactement ce qui a poussé les enfants à chercher les causes de ce décès soudain. Elle précise avoir « réuni assez d’éléments pour qu'(elle) puisse porter plainte. » Désormais les prochaines actions seront face à la justice. Même si l’actrice dit être au courant des nombreux scandales qui entourent le milieu de la gériatrie, elle en fera son combat pour la « dignité de sa mère ». 

Un cri du coeur

« Ma famille et moi poursuivons en justice les responsables. Je sais que ces plateformes ne sont pas un tribunal public mais il est important de continuer d’alerter sur l’inacceptable. » Conclut Sandrine Bonnaire. 

L’actrice explique que derrière cette procédure, il y a la blessure de perdre sa mère, ce qui n’est jamais facile, reconnait-elle, mais cela devient « extrêmement douloureux » lorsque l’on sait qu’elle est partie dans des conditions déplorables… Un cri du coeur, pour elle et son entourage. 

2 réactions sur “Sandrine Bonnaire lance l’alerte et porte plainte contre l’EHPAD où est décédée sa mère 

    1. Certes la question peut être posée… mais c’est précisément très intéressant que des personnes comme Sandrine attaque en justice ce qui se vit de si indigne en HEPAD car sa notoriété va bousculer un peu plus facilement les médias d’en parler, les politiques d’intervenir, les français de se révolter…. Cette situation date depuis fort longtemps et pour quelles raisons à votre avis, si ce n’est pour faire du chiffre, de la rentabilité ???

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *