Stella Belmondo raconte sa vie sans son père

Stella Belmondo

Quand Stella est née, son père Jean-Paul Belmondo avait 70 ans. Il aura été avec elle, un père tendre et drôle, moins autoritaire qu’avec ses autres enfants.

Stella Belmondo est étudiante et vit à Londres. Elle s’est confiée à Paris Match au sujet de son père et de sa mort qui a été douloureuse pour elle.

« Tout me manque et j’y pense tous les jours »…

Son père lui laisse « un vide immense ». Elle se livre : « J’ai eu la chance de passer beaucoup de temps avec lui, et il a toujours été très présent pour moi. Ne plus aller déjeuner ou voir un film avec lui me manque. Ne plus avoir mon papa à côté de moi, ne plus lui faire des câlins, ne plus rigoler avec lui qui aimait tant cela me manque. Tout me manque et j’y pense tous les jours »…

« Il était unique, il n’avait aucun défaut »

Elle affirme que son père lui a transmis « tellement de choses » : « Sa gentillesse, sa patience, sa générosité ».

Et d’ajouter : « Il était unique, il n’avait aucun défaut. Il m’a légué aussi sa joie de vivre malgré les épreuves. Je l’ai connu à un moment de sa vie où ce n’était pas aussi simple qu’avant. Je ne l’ai jamais entendu se plaindre. Cette force qu’il avait, il me l’a donnée. Elle m’a aidée à surmonter l’épreuve ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *