“T’es à chier” : ce jour où Jean-Luc Godard a “ratatiné” Johnny Hallyday

Jean-Luc Godard

Jean-Luc Godard a décidé de se suicider par assistance en Suisse à l’âge de 91 ans. Le cinéaste de la Nouvelle Vague laisse derrière lui une myriade de films cultes… Avec des tournages mémorables… comme avec Johnny lors de la réalisation du film Détective en 1984… Un tournage raconté cash par Johnny …

Jean-Luc Godard était un artiste engagé qui a marqué à jamais le cinéma français. On présume que son choix de la dernière heure, à savoir d’avoir recours au suicide assisté en Suisse, aura également un objectif politique. Godard qui choisit le suicide assisté… Effectivement, cela marque…

Godard et tous ses films… Une myriade… De Pierrot le Fou à A bout de souffle, en passant par Le Mépris ou encore Détective… avec Johnny !

« Dis, petit, t’es à chier. C’est très mauvais ce que j’ai vu »

D’un tempérament bien trempé, le réalisateur ne mâchait pas ses mots… et même quand il était avec des carrures comme Johnny qui jouait dans ce film à l’âge de 41 ans.

Lors du tournage du film en 1984, le cinéaste n’y a pas été de main morte. Johnny avait raconté :

“Un matin, il me fait : ‘Dis, petit, t’es à chier. C’est très mauvais ce que j’ai vu. Il faut que tu fasses un effort.’”

« Ca m’a complètement ratatiné la gueule »

Johnny poursuivra : “Me dire ça devant tous les techniciens après m’avoir dit le contraire la veille, ça m’a complètement ratatiné la gueule.” 

Johnny Hallyday et Jean-Luc Godard deviendront amis. En 1985, le rockeur affirmera : “Godard, en dehors de ses films, fait partie des gens qui ne laissent pas indifférents. Ou on le hait ou on l’adore”. Avant d’ajouter : “Moi je l’ai haï des fois pendant le tournage du film et il vous fait un sourire et puis vous l’adorez.”

Godard, cet éternel insoumis, acharné à la rigueur, s’est fâché avec de nombreuses stars : Woody Allen, Jane Fonda, Raymond Depardon, Isabelle Adjani, qui quittera prématurément l’aventure Prénom Carmen, Gérard Depardieu qui désertera le tournage d’Hélas pour moi avant sa fin… et même son acteur fétiche, Jean-Paul Belmondo…

Selon la biographie publiée en 2010 de 900 pages sur Jean-Luc Godard d’Antoine de Baeque, ancien journaliste à Libération, une biographie écrite, sans jamais avoir pu le rencontrer, “Il a un don particulier pour vous réduire à zéro”, affirme Claude Brasseur, star de Bande à part en 1964, et également de Détective. 

Une réaction sur ““T’es à chier” : ce jour où Jean-Luc Godard a “ratatiné” Johnny Hallyday

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.