Vladimir Poutine est-il derrière la panne de WhatsApp ?

Ce mercredi 26 octobre, Guillaume Genton évoquait la panne qui a touché WhatsApp mardi matin. Pour un expert en cybersécurité, l’hypothèse d’une attaque russe commanditée par Vladimir Poutine est possible.

Les Français, et de nombreux autres utilisateurs dans le monde, ont été surpris ce mardi matin vers 9 heures : ils ne parvenaient pas à envoyer leurs messages.

Une panne mondiale

Une panne mondiale privait alors les utilisateurs de l’application d’envoyer des messages.

Vers 10h50, le service de messagerie est redevenu fonctionnel.

Ce mercredi 26 octobre, Guillaume Genton évoquait dans le Morning Sans Filtre une cyberattaque : « Qui est responsable de ça ? C’est un bug ou c’est quelqu’un qui a piraté WhatsApp ? », demandait-il à un expert en cybersécurité.

« C’est les Russes, c’est une cyberattaque ! C’est Poutine »

« On peut en tirer trois sortes d’hypothèses. On peut soit croire ce que dit WhatsApp et penser qu’il s’agit d’un simple bug et panne. Soit dans le contexte de la guerre dans laquelle nous sommes, on peut aussi penser… », débutait l’expert, se faisant couper par Fabien Delettres : « C’est les Russes, c’est une cyberattaque ! C’est Poutine. »

Et l’expert de reprendre : « On est en droit de se poser la question… Dans notre milieu, on sait très bien que WhatsApp est souvent utilisé par les Américains pour l’espionnage. Est-ce qu’ils se sont fait péter ? C’est un petit peu le terme. Est-ce que c’est simplement une ingérence d’un état russophone pour déstabiliser l’occident ? Sachant que nos amis russes et consorts utilisent eux Signal« .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *