« Vous n’avez pas un peu honte » : François Hollande déstabilisé en plein direct 

François Hollande

Lundi 16 octobre, François Hollande était l’invité d’Amandine Bégot, sur RTL. La journaliste a quelque peu émoustillé l’ancien président de la république en direct, par une question qu’elle a dû par la suite reformuler. L’homme politique s’est vu quelque peu déstabilisé en plein direct. 

La gène se fait sentir en direct lorsque la journaliste pose maladroitement une question 

La journaliste Amandine Bégot, évoquait l’actualité politique avec l’ancien président. Les attaques du Hamas contre Israël faisaient l’objet de l’interview, ainsi la journaliste abordait également les diverses positions des gauches en réaction à cette actualité brûlante. Ainsi François Hollande critiquait la prédominance de Jean-Luc Mélenchon, et de la LFI, au sein de l’alliance NUPES. 

Pour autant, s’il expliquait avoir toujours souhaité une telle alliance, mais il déplore la place secondaire qu’y occupe le Parti socialiste. Selon lui, il devrait en être le leader. C’est alors que la journaliste le relance sur ce point déclarant : « Mais, quand vous les voyez ces socialistes toujours au sein de la NUPES, vous n’avez pas un peu honte ? »

Découvrez aussi :  François Hollande (4/7) : La trahison signée Julie Gayet

Se reprenant de justesse et reformulant sa question, Amandine Bégot se sort rapidement de ce mauvais pas 

Moment de gêne suite à la question, la journaliste sent le vent tourner en quelques secondes et reprend alors sa question avec d’autres termes : « Vous vous dites pas que ce n’est pas l’héritage que j’aurai voulu ? » Immédiatement François Hollande a réagi en répondant qu’il préférait entendre la question formulée ainsi…. Puis il a conclu en disant qu’étant organisée de la sorte, soit construite autour de la LFI, il n’y voyait une alliance qui puisse être « comprise » et « crédible ». 

2 réactions sur “« Vous n’avez pas un peu honte » : François Hollande déstabilisé en plein direct 

  1. « il a conclu en disant qu’étant organisée de la sorte, soit construite autour de la LFI, il n’y voyait une alliance qui puisse être « comprise » et « crédible » » – Là du coup il était vraiment déstabilisé, parce qu’on ne comprend pas du tout cette phrase ! A moins que ce soit le journaliste à la mie de pain qui a rédigé cet article qui soit n’a pas compris soit est incapable d’aligner une phrase intelligible.

  2. C’est bien beau le journalisme, mais faut il encore qu’il soit maîtrisé !! Là c’est vrai que ça fait vraiment tâche !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *