« Préservatifs gratuits pour les moins de 6 ans » : la phase de ce ministre qui embarrasse 

C’est une phrase du ministre de la santé, Aurélien Rousseau, lors du conseil des ministres qui s’est déroulé le mercredi 26 septembre qui a créé le malaise… Celui-ci a même dû se fendre d’un tweet pour s’en défendre, on vous explique! 

Ce n’était  pas une erreur, mais un défaut de compréhension de la part du public présent

Le ministre de la santé Aurélien Rousseau, a dit durant le conseil  des ministres, ce mercredi 26 septembre que l’état annonçait désormais : « la prise en charge intégrale des préservatifs pour les moins de six ans ». Oops! C’est un lapsus, l’erreur est humaine!  Pour autant lorsque le ministre s’en est excusé publiquement sur X (anciennement Twitter), il a justifié ce lapsus d’un argument pour le moins  surprenant. 

En effet, s’il a bien évidemment tenu à s’excuser pour son erreur et ceux qui auraient pu croire que c’était réellement une décision du gouvernement, il a quand même expliqué que ce n’était pas un simple lapsus mais un défaut de compréhension…. 

Découvrez aussi :  "Paralysé", "Décharné" : ce ministre à l'épreuve de la maladie

L’accent du sud aux coeur de l’affaire

En effet, il a déclaré sur le réseau X (anciennement Twitter) : « J’ai l’impression que mon accent du midi a fait entendre à certains «6 ans» au lieu de «26 ans»… il fallait évidemment comprendre 26…  » Si l’erreur est humaine, après tout, l’accent l’est aussi…

Ceci étant, depuis le 1er janvier 2023, ls préservatifs peuvent être épris en charge pour mes moins de 26 ans. Il suffit de se rendre dans une pharmacie et d’y présenter sa carte vitale pour ben bénéficier.  Deux  marques : « Eden » et « Sortez couverts ! »,  sont pris en charge par la sécurité sociale. 

https://x.com/aur_rousseau/status/1707130973068939521?s=20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3621236212