« C’est une ivrogne » : Coup d’éclat entre les soeurs Carla Bruni et Valéria Bruni-Tédeschi

Carla Bruni-Sarkozy

En 2018, Valéria Bruni-Tedeschi réalisait le film Les Estivants, contant l’histoire familiale. Si sa soeur Carla Bruni n’y a pas joué en personne, comme l’ont fait la mère ou la fille de la réalisatrice, elle y était toutefois interprétée par l’actrice Valeria Golino. Mais un trait de son propre personnage l’a particulièrement blessée…

Carla Bruni blessée par le fait que son personnage soit une « ivrogne » dans le film qui raconte l’histoire familiale 

Souvenez-vous, en 2018 sortait en salle le film « Les Estivants », un film sur la famille italienne Bruni. À l’occasion d’une interview donnée pour l’émission italienne Belve diffusée sur la Raï ce 2 avril 2024, l’ancienne mannequin n’a pas mâché ses mots. Blessée par le portrait fait d’elle par sa soeur, elle garde un souvenir un peu douloureux de ce film. 

Découvrez aussi :  Carla Bruni entendue par la police : qu'a-t-elle fait exactement ?

Car lorsque Valeria Golino interprète son propre rôle dans le film, celle-ci y est décrite comme une « ivrogne ». « Je ne me sens pas représentée, je me sens utilisée. Ce n’est pas la même chose. Être représentée n’est pas un problème. Je suis une artiste. Je me sers de certaines personnes pour faire mon travail, je m’en inspire, mais je m’en inspire avec précaution » a-t-elle expliqué à nos confrères italiens. 

Carla Bruni reproche à soeur les conséquences pour elle, d’une telle interprétation de son rôle dans le film familial 

« Cette femme qu’interprète Valeria Golino, c’est une ivrogne. Ça m’a perturbée parce que je sais que ça peut être moi. C’est une de mes grandes fragilités » explique Carla Bruni. Elle même dit se servir et s’inspirer de certaines personnalités pour son propre de travail d’artiste, mais elle reproche à sa soeur qu’elle ne prenne « pas forcément de pincettes« . 

Découvrez aussi :  Carla Bruni a arrêté de manger... : cette dangereuse recette pour ne pas prendre de poids! 

Si elle comprend que c’est la manière dont travail sa soeur, elle lui reproche les conséquences que ça a pu avoir sur elle, que de se voir ainsi « utilisée », et non « représentée… ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *