Christophe Willem en larmes sur scène : que s’est-il passé ?

Christophe Willem

Jeudi 15 février, Christophe Willem a inauguré la salle Confluence Spectacles à Avignon… en larmes ! Il a livré avoir appris une mauvaise nouvelle juste avant le concert.

Jeudi 15 février, Christophe Willem a inauguré la salle Confluence Spectacles à Avignon en interprétant les titres de son album Panorama.

« Si j’en avais vu les larmes aux yeux, ça aurait été compliqué »

Il a annoncé une mauvaise nouvelle aux spectateurs, en larmes : il a appris qu’un de ses amis souffrait d’une grave maladie juste avant le concert.

« Il valait mieux exorciser », a-t-il livré à Public.

« On n’est pas des machines », a-t-il ajouté.

Il a ressenti être en « communion » avec les 1 500 personnes présentes.

« Je n’osais pas trop regarder les gens… Si j’en avais vu les larmes aux yeux, ça aurait été compliqué », poursuivait-il.

« Le concert (a toutefois été) avec beaucoup d’énergie », a-t-il signifié.

« Une heure avant mes concerts, je fais une inhalation et me concentre dans ma loge, seul », précise-t-il.

Une adolescence difficile

Le chanteur a eu une adolescence difficile.

« Pour moi, la période la plus difficile, c’était clairement le collège. J’ai toujours été efféminé, mais ça fait partie de ma personnalité, j’ai toujours eu une voix aiguë. Au collège, j’étais la folle de la cour de récré, ce genre d’insultes », a-t-il livré le 8 novembre dernier sur France 4 dans l’émission Okoo-koo.

Et de poursuivre : « Chaque moment de temps libre, tu sais que tu es potentiellement une cible. Pendant les premières années de ma carrière, je ne faisais pas de festival ou d’émission en extérieur parce que je me disais qu’il y aurait peut-être des gens pour m’attaquer”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *