« Ils n’ont pas accepté qu’un algérien s’occupe des enfants » : Mallaury Nataf, sa descente aux enfers

Malaury Nataf

Sur le plateau de « Chez Jordan » sur C8, Mallaury Nataf, la comédienne de la série « Les Mystères de l’amour », qui est de venue SDF pendant une période, est venue s’expliquer sur cette épreuve récemment surmontée. Un événement va la projeter vers le pire, comme elle l’a expliqué auprès de Jordan Deluxe, ce 21 décembre. 

Du tapis rouge à la rue, la descente aux enfers

51 ans, 3 enfants. Mallaury Nataf est passée par le pire ces dernières années. Du tapis rouge et des projecteurs à une vie dans les rues, comme SDF, Mallaury Nataf est passée du tout au rien. Un élément va déclencher sa chute : la perte de la garde de ses enfants. 

Selon elle, les deux papas des deux premiers enfants, n’auraient pas été d’accord avec l’arrivée du troisième papa, un Algérien. « Ils n’ont pas accepté qu’un algérien s’occupe des enfants », affirme-t-elle sur le plateau de Chez Jordan. Ils ont saisi la justice et demandé la garde exclusive des enfants.

Un moment traumatisant pour celle qui se disait « esclave de ses enfants ». Son monde s’écroule : « Tout était pour les enfants, j’étais entièrement à leur disposition, je cuisinais tous les jours du frais, j’allais les chercher à l’école, c’est moi qui faisais les devoirs, j’étais esclave de mes enfants » raconte-t-elle. 

Le chemin de la guérison, retrouver ses enfants 

« On m’a retiré les enfants et l’autorité parentale aussi. Je me suis écrasée par terre, écrasée de douleur. C’est pour ça que j’ai perdu mon appartement, je ne pouvais plus rien faire, je ne pouvais plus assurer le quotidien, avoir une attitude normale, j’ai tout laissé s’écrouler. Quand on m’a enlevé mes enfants, j’ai eu un coup sur la tête. »

Depuis, la comédienne a réussi à relever la tête. Un séjour en hôpital psychiatrique va lui permettre de refaire surface. Elle a retrouvé un appartement, et est retournée devant les caméras de la série Les Mystères de l’amour. Elle renoue peu à peu avec ses enfants au moyen des visites médiatisées.

2 réactions sur “« Ils n’ont pas accepté qu’un algérien s’occupe des enfants » : Mallaury Nataf, sa descente aux enfers

  1. A lire cet article , il n’y a que le train qui ne lui ai pas passer dessus !! C’était avant qu’il fallait réfléchir , et encore , elle a de la chance d’être dans le show biz qui lui permets de retravaillé , l y en a qui n’ont pas cette chance !!

    1. Ouais, vite dit…
      C’est peut-être aussi parce qu’elle est une « célébrité » dans le microcosme des « people » que les géniteurs de ses enfants se sont montés aussi vindicatifs…
      On va dire que c’est un « enchainement de circonstances » qui on fait qu’on en est arrivés à cette situation…
      Pour être plus clair, sans savoir le pourquoi et le comment de toutes les parties, on ne peut PAS juger une situation SANS avoir tous les éléments…
      Et là ça m’a l’air bien bordélique…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *