« Le ventre fripé. Les cuisses ??? » : Sylvie Tellier, attaquée sur son physique, elle fait le constat d’un monde « malveillant » 

Sylvie Tellier

C’est un épisode qui n’est pas passé inaperçu auprès de nos confrères belges 7 sur 7 : alors que Sylvie Tellier a posté une photo en bikini, sur son compte instagram, le 19 février, un commentaire va déclencher les foudres, et susciter jusqu’à une réponse directe, de la principale concernée. 

Un corps tonique et musclé à 45 ans : les secrets de Sylvie Tellier pour garder la forme

Alors partie célébrer la saint Valentin, de l’autre côté de l’Atlantique avec son mari, Sylvie Tellier ne pensait certainement pas déclencher un tel débat en partageant une simple photo d’elle en bikini sur la plage. Ce n’est pas la première fois que l’ancienne mère des Miss France partage des photos où elle expose son corps. 

La dernière fois, ça lui avait valu une avalanche de compliments, alors qu’elle dévoilait ses secrets pour garder un corps tonique et musclé. On la voyait s’étaler en maillot de bain dans la neige avant de plonger dans un bain chaud. Mais les clichés de la séance de Miami vont avoir un effet assez imprévu.

Découvrez aussi :  Scandale à TF1 : deux candidates Miss France filmées seins nus dans les vestiaires...

« Comment voulez-vous que nos enfants ne se sentent pas harcelés, mal dans ce monde aussi malveillant », se demande Sylvie Tellier suite aux commentaires sous son post Instagram

En effet, en dessous de la photo où elle porte un bikini deux pièces, rose bonbon, orné d’un coeur jaune, pour un style très Saint Valentin, l’un des internautes va commenter : « Le ventre fripé. Les cuisses ??? ». Et il n’aura pas fallu longtemps pour qu’une horde de commentaires s’amoncèlent, prenant partie au débat, très souvent en défense de Sylvie Tellier. 

Mais celle-ci répondra en personne, selon nos confrères de 7 sur 7 : “Quand on s’expose sur les réseaux sociaux, on prend le risque de ce genre de commentaires et puis surtout, je suis blindée. Je m’en fous complet, mais c’est vrai que quand je lis ça, je me dis: ‘Comment voulez-vous que nos enfants ne se sentent pas harcelés, mal dans ce monde aussi malveillant’”.

Découvrez aussi :  Bruno Guillon :  son cambrioleur a aussi commandité le cambriolage de Sylvie Tellier et d'un footballeur

De quoi clore le débat pour en ouvrir un plus vaste… sur la nature humaine, par exemple? 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *