« L’ôde à la levrette… » : Gérard Larcher en roue libre face à Thomas Sotto sur la polémique Aya Nakamura aux JO de Paris

Aya Nakamura

Jeudi 14 mars, Gérard Larcher était l’invité de Thomas Sotto dans Télématin. Le journaliste a invité l’homme politique à s’exprimer sur la polémique qui sévit depuis plusieurs jours autour de la chanteuse Aya Nakamura, pressentie par l’Élysée pour chanter lors de la cérémonie d’ouverture des JO à Paris. 

Gérard Larcher invité par Thomas Sotto à s’exprimer sur la polémique autour d’Aya Nakamura

Le journal l’Express a fait fuiter dans la presse les pourparlers entre Aya Nakamura et l’Élysée au sujet d’une possible intervention de la chanteuse lors de la cérémonie d’ouverture des JO à Paris, cet été. Une information qui a suscité de nombreuses et très vives réactions, ouvrant le débat sur la représentativité de la culture française. 

Ce jeudi 14 mars, c’est Gérard Larcher qui était invité à donner son point de vue sur ce qui est désormais qualifié de « polémique ». L’homme politique a eu une réaction des plus surprenantes, relatant son appréhension face aux paroles des chansons d’Aya Nakamura. Thomas Sotto lui demande donc des précisions…. 

Découvrez aussi :  Thomas Sotto cash sur Bruce Toussaint et sa quotidienne "Bonjour" : "Un cataclysme"

Gérard Larcher, fin connaisseur du répertoire d’Aya Nakamura

Demandant d’abord confirmation au journaliste quant au fait d’entrer dans de tels détails sur le plateau TV, Gérard Larcher s’explique : « Catchaca par exemple qui est l’ode à la levrette, je ne suis pas sure pour le vétérinaire que ce soit l’ode à un animal, euh.. j’allais dire, carnivore, voilà! »

Thomas Sotto, des plus surpris de la réponse de Gérard Larcher, s’en amuse et souligne que l’homme politique paraît particulièrement bien connaître le répertoire de la chanteuse… 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *