Macha Méril atomise François Truffaut : « il faisait du cinéma pour se taper des actrices »

Macha Meril

Dans C à Vous ce mercredi 6 mars, Macha Méril a accusé ouvertement François Truffaut.

Le mouvement #MeToo a permis de libérer la parole de nombreuses femmes victimes de viol ou agression sexuelle. 

Dans C à Vous ce mercredi 6 mars, Macha Méril a évoqué François Truffaut, célèbre réalisateur, décédé à l’âge de 52 ans en 1984.

“J’ai fait un petit tour avec François Truffaut. On a eu une petite histoire, qui n’a pas duré car il m’a joué un tour pendable. Je ne peux pas trop le raconter car cela implique d’autres personnes mais je pense que François a eu une liaison avec toutes les actrices de tous ses films”, a-t-elle commencé.

“Il pas un grand amant. S’il n’avait pas été metteur en scène, il n’aurait pas eu toutes ses belles femmes dans ses bras”, a-t-elle ajouté.

“Une fois, il a même dit avec humour qu’il faisait du cinéma pour se taper des actrices… Il y a beaucoup de metteurs en scène qui utilisent leur pouvoir car on est fascinées par la caméra et l’homme qui se trouve derrière. Il peut conditionner notre existence et notre départ dans la vie, surtout à 20 ans”, livre-t-elle.

Et d’ajouter : “On a pas les moyens de se défendre, c’est ça que je reproche, la question de l’impunité. La plupart d’entre eux finissent par avoir une liaison avec leur actrice. Je peux aussi le comprendre mais il faut être réglo et ne pas faire de promesses pour la suite”.

Dans Le Parisien, elle exprimait également son point de vue sur le réalisateur : “Vous savez, François Truffaut, si respecté, n’est pas exempt de la liste des cinéastes qui ont abusé des femmes à des fins pas très honnêtesIl n’était pas blanc bleu”. 

“Toutes les femmes de ma génération ont vécu ce qui est raconté aujourd’huiCette séduction des mâles adultes pour une très jeune fille, c’est si courant”, a-t-elle argué.

« Si #MeToo existait à l’époque, il aurait été sur le banc des accusés », a-t-elle lancé sur CNews en octobre dernier.

Une réaction sur “Macha Méril atomise François Truffaut : « il faisait du cinéma pour se taper des actrices »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *