Mort de Françoise Hardy : révélations choc sur ses dernières volontés

Françoise Hardy

Françoise Hardy est décédée ce mardi 11 juin à 80 ans après de longues années de souffrances et de combat contre son cancer. Voici ses dernières volontés.

Ce mardi 11 juin, vers 23h30, Thomas Dutronc a annoncé sur Instagram le décès de sa mère à l’âge de 80 ans après un long combat contre son cancer du pharynx.

« Elle a confié son souhait d’être incinérée dans l’intimité et sans cérémonie religieuse »

Carla Bruni, Etienne Daho, Patrick Bruel, Michel Polnareff, Anthony Delon, Nagui lui ont rendu hommage.

Où la chanteuse va-t-elle reposer ? Comment va se passer sa cérémonie ?

Lors d’un entretien mené par La Grande Sophie, auteure-compositrice-interprète, Françoise Hardy avait dévoilé désirer être incinérée.

« Ce n’est pas écologique, pas le meilleur pour les gaz à effet de serre mais bon… », avait-elle indiqué.

Son interlocutrice lui avait affirmé que l’idée d’une crémation lui faisait peur… 

Découvrez aussi :  « Je suis content pour elle », Jean-Marie Périer, ex de Françoise Hardy, se confie sur le repos tant attendu de la chanteuse.

« Une fois qu’on est mort, le corps n’est plus qu’une boîte vide, pourtant. L’âme est de nature immatérielle. Libérée, elle rejoint l’au-delà mystérieux d’où elle est venue », avait détaillé Françoise Hardy.

« À son fils Thomas, elle a confié son souhait d’être incinérée dans l’intimité et sans cérémonie religieuse », a rappelé Paris Match citant son interview de 2023.

Elle avait aussi souligné son désir de partir « le plus tôt, le plus vite et le moins douloureusement possible ». 

Ses proches « envisagent le crématorium du cimetière du Père-Lachaise, dans le XXe arrondissement de Paris » et ses cendres seraient dispersées en Corse sur sa propriété

Selon Paris Match, ses proches « envisagent le crématorium du cimetière du Père-Lachaise, dans le XXe arrondissement de Paris » pour sa crémation.

Ses cendres devraient ensuite être dispersées sur sa propriété de Monticello en Corse où vit Jacques Dutronc et sa compagne Sylvie Duval.

Découvrez aussi :  Mort de Françoise Hardy : à côté de quel homme politique célèbre repose-t-elle ?

Jean-Marie Périer, son ancien compagnon a déjà mentionné : « C’est quand-même moi qui ai fait construire la maison à Monticello pour Françoise, qui gagnait à l’époque beaucoup d’argent. Et pourtant, je n’y ai jamais habité avec elle, mais j’ai passé quarante ans à rendre visite à Jacques dans cette maison. ».

Concernant son testament, l’artiste avait déjà signifié : « Avec l’aide de mon notaire, j’ai rédigé mon testament il y a quelques années. J’espère laisser à Thomas de quoi payer les frais de succession exorbitants qui lui seront réclamés, ainsi que les charges qu’un studio et un appartement où habitent de très proches amis lui coûteront ».

« Je suis obligée de vivre au présent. Penser que je vais devoir quitter tôt ou tard les êtres que j’aime le plus au monde, imaginer leur peine, cela me fait pleurer. J’évite autant que possible », avait-elle conclu.

3 réactions sur “Mort de Françoise Hardy : révélations choc sur ses dernières volontés

  1. Francoise a berce mon adolescence .Je l’ai meme chantee en radio crochet dans ma ville natale .L’amitié.Toutes ses chansons ont tellement de sens
    Merci et surtout que tu puisses encore chanter la ou tu vas .Tu n’auras plus mal .
    M
    Toutes mes pensees les plus affectueuses a tes proches .Merci et sois heureuse !

  2. je pense à son fils énormément – j’ai perdu in fils d’un cancer et perdu une fills qui avait la maladie
    de Charcot elle s’est suicidée – Courage Thomas je suis algérienne et je veux être incinérée comme mes enfants -COURAGE THOMAS CORDIALEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *