Sophie Marceau : « Des petits troubles psychologiques lourds »

Sophie Marceau revient sur cette fondatrice expérience que fut « La Boum » et partage un regard critique sur notre société.

« J’ai été connue très jeune, j’en ai soupé. »

Mercredi 5 octobre est sorti le dernier film avec Sophie Marceau, réalisé par Jean Paul Civeyrac « Une femme de notre temps ». Outre cette sortie en salle, la cinémathèque française lui voue rétrospective “Sauvage de raison”, du 29 septembre au 13 octobre.

 À ces riches occasions la star de La Boum est revenue sur ce tout premier succès qui a lancé sa carrière. Se confessant auprès du journal « Le Parisien », vendredi 7 octobre elle déclare : « J’ai été connue très jeune, j’en ai soupé. Les gens s’en rendent aujourd’hui compte par eux-mêmes, puisqu’ils mettent leur vie privée sur les réseaux sociaux. Ils vont apprendre ce que c’est que d’être jugé. »

Auprès de nos confères de Libération elle évoque même les conséquences d’une surexposition qui peut tendre à des « petits troubles psychologiques lourds ».

« ça a été un enfer pour moi! »

« Au début, j’en ai plutôt souffert, parce que j’étais une gamine et que je n’étais pas prête pour tout ça. La gloire de « la Boum », ça a été un enfer pour moi ! Maintenant, au contraire, je dirais que j’en récolte les fruits, parce que ce film est devenu une référence. » 

Et d’ajouter non sans ironie : « Ma carrière ne se limite pas à ça, mais c’est « la Boum » qui revient immanquablement. Heureusement que, contrairement aux chanteurs, je n’ai pas à la rejouer à chaque fois . »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *