Virginie Efira se confie sur son rapport à la nudité : « Si j’ai envie de me foutre à poil, j’ai le droit non ?! »

Virginie Efira

Virginie Efira est revenue auprès de Society sur ses nombreuses scènes de nue…

Le magazine Society réserve une dizaine de pages sur Virginie Efira, sa vie, son oeuvre, ses lectures, son amour de Bob Dylan, ses conversations avec sa psy, ses scènes de nu et/ou de sexe…

« Je trouve passionnant, dans une vie, ce qu’est la libido, ce qu’est l’acte sexuel »

« J’ai envie de me foutre à poil, j’ai le droit, non ? Je trouve passionnant, dans une vie, ce qu’est la libido, ce qu’est l’acte sexuel, et j’aime les films qui en parlent, qui le montrent, où il y a un point de vue », exprime-t-elle.

A ceux qui diront que les scènes de nue ne sont pas féministes, elle rétorque le contraire.

« Je me rappelle, au moment de la sortie de Benedetta de Paul Verhoeven, on me disait : c’est une instrumentalisation de votre corps !… Mais moi je dis « non » ! Je n’y vois pas quelque chose de marchand. Le féminisme que je peux défendre va complètement avec la fille à poil ! », a-t-elle argué.

« Je vois le corps et la sexualité comme des matières à travailler »

« Je vois le corps et la sexualité comme des matières à travailler qui n’appartiennent pas qu’aux hommes et qui m’intéressent beaucoup. Bon après on va peut être me dire : C’est gentil, Virginie, mais dans chaque film, tu es à poil, ca commence à nous saouler… », a-t-elle souri.

Aux Césars, Virginie Efira a signifié que la parole des femmes se déliait de plus en plus concernant les viols et les agressions sexuelles et que c’était une belle avancée.

Juliette Binoche a en effet lors de la cérémonie réalisé un discours pour réveiller les consciences dans la grande famille du cinéma face à ce genre de comportements scandaleux et violents, racontant son histoire mais également se faisant la porte-parole de nombreuses femmes qui lui ont écrit et confié être victimes d’actes similaires depuis ses dépositions de plainte.

Une réaction sur “Virginie Efira se confie sur son rapport à la nudité : « Si j’ai envie de me foutre à poil, j’ai le droit non ?! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *