Cancer de Kate Middleton : sa dernière décision va soulever un nouveau vent de polémiques!

Prince William et kate

Malgré l’annonce du cancer de Kate Middleton, la famille royale n’est pas à l’abris des fakenews ou intox les concernant. Et une nouvelle polémique pourrait bien voir le jour au vu de la nouvelle décision du couple princier! 

« C’est vital pour le cheminement de Kate » : cette décision de Kate et William qui va faire jaser! 

Après un long moment loin des caméras et sans faire aucune apparition en public, Kate Middleton a dû se résoudre à expliciter les raisons de ce silence. Atteinte d’un cancer, elle a fait un émouvant discours face caméra pour évoquer sa délicate situation, une véritable épreuve pour toute la famille. 

Le Royaume-Uni suit donc les derniers rebondissements liés à la maladie de la princesse de Galles. Et récemment, un nouveau projet du couple qui aurait fuité dans un tabloïd pourrit bien, relancer les polémiques. 

Découvrez aussi :  Kate Middleton : de quel cancer est-elle atteinte ?

En effet, pour faire face à la maladie, Kate et Williams vont agrandir et retaper une annexe à leur maison d’Adelaide Cottage. « C’est vital pour le cheminement de Kate vers le bien-être », précise une source au journal anglophone The Daily Mirror. 

Une polémique qui pourrait ressembler à celle de 2014, ayant déjà soulevé une sacrée tempête médiatique 

En quoi ce projet de rénovation d’une dépendance peut soulever un vent de polémiques? Parce que le couple princier s’est déjà retrouvé au coeur d’une tempête médiatique à cause de travaux très onéreux, pour leur demeure de Anmer Hall, en 2014. 

Le prince William veillerait à ce que « le meilleur moyen pour couvrir les frais de rénovation » soit trouvé, tente rassurer une source auprès de nos confrères anglais. Les travaux de 2014 ayant couté aux contribuables anglais, pas moins de 5 millions de Livres Sterling. 

Découvrez aussi :  Kate Middleton : voici les détails de son protocole de chimiothérapie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *