Ce journaliste très connu, exilé au Maroc après avoir été viré et mis en examen

Capture d’écran LCP - Rachid M'Bakri

Rachid M’Barki, anciennement journaliste sur BFM TV a été démis de ses fonctions pour des soupçons d’ingérence. En mars 2023, il était entendu par la commission d’enquête parlementaire. Il vient de faire l’annonce de son tout nouveau poste au Maroc!

Rachid M’Barki revient sur les ondesn : à la radio, depuis le Maroc!

« Bonjour, c’est Rachid M’Barki. J’aurai le plaisir, à partir de ce mois de janvier, de vous retrouver sur Atlantic Radio tous les jours entre midi et 14h. Je recevrai des personnalités pour des entretiens que j’espère passionnants. » a annoncé le journaliste sur les réseaux sociaux!

Anciennement sur BFM TV, Rachid M’Barki travaillera désormais au Maroc, où il s’est exilé après avoir dû faire face à de lourdes accusations au sein de son ancien média. Licencié en Février 2023, il a été mis en examen le vendredi 8 décembre 2023, pour « abus de confiance » et « corruption privée passive ». « Il m’est reproché d’avoir failli à ma déontologie professionnelle en passant des informations non vérifiées à l’antenne et en laissant supposer que j’aurais été rémunéré pour cela. Tout cela est faux et relève de la calomnie pure » avait-t-il affirmé devant la commission parlementaire en Mars 2023. 

Mis en examen depuis le 8 décembre, le journaliste avait été licencié en février 2023

Suite à cette récente mise en examen, le journaliste n’a pas fini de devoir rendre des comptes devant la justice : on l’accuse notamment de diffuser « des séquences de propagande fournies clé en main par un intermédiaire pour le compte, notamment, de plusieurs États étrangers, dont le Maroc et Bahreïn » et « une agence de désinformation israélienne et publiée mi-février 2023 par le collectif de journalistes Forbidden Stories ». 

Une réaction sur “Ce journaliste très connu, exilé au Maroc après avoir été viré et mis en examen

  1. Encore un, ils sont vraiment partout, ça rappelle l’affaire Benalla, notre pays, ils n’en ont rien à foutre !! Ces personnes là , elles travaillent sur notre territoire pour emmagasiné le maximum de fric sans jamais le dépenser dans notre pays , et ensuite ils l’investisse dans leurs pays respectifs en se faisant faire de superbes baraques en payant les gens sur place une misère, et quant ils viennent pour leurs retraite, ils prennent leurs congénères pour de la merde !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *