Charles Berling, victime d’abus sexuels par des réalisatrices !

Capture d’écran Charles Berling - france 2

Ce jeudi 8 février, dans l’émission Buzz TV du Figaro, Charles Berling a dévoilé les abus sexuels qu’il a subis en tournage par des réalisatrices.

Jeudi 8 février, dans l’émission Buzz TV du Figaro, Charles Berling s’est exprimé sur la plainte pour viols déposée par Judith Godrèche contre Benoît Jacquot et Jacques Doillon lors de tournages quand elle était mineure.

Charles Berling a lui-même « pu connaître ça, en tant qu’homme »

« Les comportements sont en train de changer et tant mieux », at-il argué.

« Je crois qu’il est très important que la parole des femmes se libère, et d’ailleurs pas que des femmes. De toute personne qui a été victime d’abus sexuel, parce qu’il y a aussi des garçons », a avancé Charles Berling.

Et d’ajouter qu’il avait été « témoin » et qu’il avait lui-même « pu connaître ça, en tant qu’homme ». 

Des réalisatrices ont eu des gestes déplacés à son égard.

« Quand on est acteur ou actrice, on est dans un rapport avec la réalisation, non pas d’objet, mais comme une sorte d’objet du désir comme disait Buñuel. Donc il peut y avoir, de la part de la personne qui vous met en scène, une tentation d’outrepasser son domaine, sentir une pression déplacée qui n’est pas professionnelle », a-t-il poursuivi.

Charles Berling a « remis les choses en place » 

Charles Berling a « remis les choses en place » précisant qu’il n’était « pas là pour » autre chose que pour travailler.

Charles Berling explique qu’il a « réglé le problème à ce moment-là en parlant avec ces personnes, et en s’expliquant » : « Pour moi, ça a été cette chance-là (d’avoir pu parler et faire stopper la situation, ndlr). A 14-15 ans, forcément, on est dans une situation de vulnérabilité beaucoup plus grande. Moi, j’étais un adulte ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *