Eric Zemmour reconnu coupable « d’insulte publique » envers Hapsatou Sy !

Eric Zemmour

Ce jeudi 28 mars 2024, Hapsatou Sy a annoncé sur Instagram avoir gagné son procès en appel contre Eric Zemmour !

En septembre 2018, Hapsatou Sy et Éric Zemmour étaient tous deux présents sur le plateau de l’émission « Les Terriens du dimanche » sur C8.

Éric Zemmour avait affirmé à Hapsatou Sy que son prénom était « une insulte à la France »

Éric Zemmour avait osé dire à Hapsatou Sy que son prénom était « une insulte à la France ». A l’époque, le politicien réclamait une réforme pour faire disparaître les prénoms qu’il considérait comme « non Français ».

La chaîne du groupe Canal+ avait alors décidé de couper l’extrait au montage.

Hapsatou Sy avait, quant à elle, diffusé la séquence sur les réseaux sociaux.

Elle avait attaqué Éric Zemmour en justice pour injure publique à caractère racial. 

Lors d’un premier procès en novembre 2022, Hapsatou Sy avait alors demandé au tribunal de condamner l’ex candidat à la présidentielle à 10 000 euros de dommages et intérêts au nom du préjudice moral.

Éric Zemmour avait été condamné par le tribunal de Paris mais avait fait appel. 

Eric Zemmour coupable « d’insulte publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion » 

Ce jeudi 28 mars 2024, le procès en appel a eu lieu.

La cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu en première instance en janvier 2023. 

Le tribunal correctionnel a reconnu Eric Zemmour coupable « d’insulte publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion » et lui a infligé une amende de 4 000 euros.

Éric Zemmour a également été condamné à payer 3 000 euros de dommages et intérêts et 2 000 euros de frais d’avocats.

A peine sortie du tribunal, Hapsatou Sy a lâché, au bord des larmes, sur Instagram« Je reviendrais tout à l’heure vous parler mais je suis très émue. Très émue. J’ai gagné en cour d’appel face à Éric Zemmour et je ne sais pas quoi vous dire, je reviendrais vers vous, je vous raconterais, je vous dirais… ».

Et d’ajouter : « C’est un soulagement. Je voudrais remercier mon avocat Antoine Weil qui a été à mes côtés du début à la fin de ce combat et vraiment c’est extraordinaire pour moi. Vous n’imaginez même pas. C’est un combat qui me dépasse. Je vous raconterai car il y a d’autres choses… »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *