Gérard Depardieu (3/7) : la mort brutale de son fils Guillaume laisse en lui un vide incommensurable

Guillaume Depardieu

Gérard Depardieu a vécu un drame : la mort de son fils Guillaume à l’âge de 37 ans le 13 octobre 2008.

Gérard Depardieu a eu quatre enfants : Jean, 16 ans, né de son histoire d’amour avec Hélène Bizot, Roxane, 30 ans, fille de Karine Silla, Julie, 49 ans et Guillaume, mort à 37 ans le 13 octobre 2008, tous deux enfants d’Elisabeth Guignot.

Guillaume a eu une existence difficile, rythmée par la toxicomanie, de graves soucis de santé et des excès de violence. Il est mort subitement à l’âge de 37 ans, laissant orpheline Louise, sa fille, âgée de 8 ans au moment des faits, aujourd’hui âgée de 22 ans.

Guillaume est en tournage en Roumanie pour le film L’enfance d’Icare d’Alex Iordachescu. Il contracte une grave pneumonie combinée à un staphylocoque doré. Rapatrié en France, le comédien de 37 ans est pris en charge à l’hôpital de Garches. Les traitements administrés et la présence des médecins ne suffisent malheureusement pas. Il décèdera.

« Mon fils Guillaume est en moi« 

Gérard Depardieu ne s’en remettra jamais. En février dernier, il a confié au JDD : « Je ne connais pas le deuil : mon fils Guillaume est en moi, comme le sont Jean Carmet, Maurice Pialat, François Truffaut ou Barbara. Si l’absence nous pèse, c’est à cause du vide qu’elle laisse. Je veille à le remplir en disant que Guillaume aurait aimé telle ou telle chose.« 

Lors de ses obsèques, célébrées à Bougival, où les cendres de Guillaume Depardieu ont été inhumées, Gérard Depardieu avait lu un extrait du Petit prince d’Antoine de Saint-Exupéry : « Tu comprends. C’est trop loin. Je ne peux pas, emporte ce corps-là. C’est trop lourd. – Moi je me taisais. Il me dit : tu es là, il me prit la main, mais il se tourmenta encore. »

Un texte évoquant les relations compliquées entre le père et le fils.

Guillaume Depardieu au sujet de son père : « C’est un parvenu, il a été incapable de pleurer ses parents« 

En 2003, Gérard Depardieu avait évoqué ses problèmes familiaux et son divorce compliqué avec Elisabeth Guignot, la mère de Julie et Guillaume.

« Il se permet de parler de sa famille, ma mère, ma soeur, ma demi-soeur, et de moi. Tout ce qu’il a dit, c’est des mensonges. C’est un secret de polichinelle. Il dit que c’est lui qui veut divorcer depuis quatorze ans, c’est faux. Cela ne fait pas quatorze ans mais beaucoup d’années que ma mère essaie de divorcer dans de bonnes conditions affectives. C’est un parvenu, il a été incapable de pleurer ses parents. Il a été incapable d’élever ses enfants« , commentera alors Guillaume…

Une réaction sur “Gérard Depardieu (3/7) : la mort brutale de son fils Guillaume laisse en lui un vide incommensurable

  1. J’ai vécu le même drame un an avant vous. Mon fils était un peu plus jeune (32 ans) et n’avait pas d’enfant. On ne s’en remets pas, c’est vrai, et on survit pour ceux qui restent, qu’on aime, qui nous aiment et à qui on ne peut pas imposer un autre calvaire. Mon autre moyen de résister à l’effondrement a été l’écriture, alors que la psychothérapie ne m’a servi en rien. Et puis, la grâce est arrivée par des bizarreries de la vie (dont l’une d’elle est la preuve objective de la survie après la mort). Malheureusement, cela a cessé et au lieu de me sentir privilégiée d’avoir eu ces preuves au moment où j’en avais le plus besoin, j’en ai demandé toujours plus et cela sans réponse. Ayez confiance, vous le retrouverez (c’est le seul conseil que je me permets de donner).
    Avec toute ma compassion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *