« Il m’a tiré mon pull pour voir si mes seins… » : Marie Portolano, ses révélations chocs sur les violences sexistes subies 

Marie Portolano fait la promotion de son livre, à paraître le mercredi 13 mars prochain, aux éditions Stock. À l’occasion d’une interview avec Elle Magazine, elle a fait le récit de diverses anecdotes de violences sexistes et sexuelles subies au travail, des révélations choquantes sur les réalités du milieu. 

Après un documentaire percutant « Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste », Marie Portolano sort son livre faisant le récit de vécus personnels 

« Là, je parle de moi, à 90 %, et c’est la première fois que je me dévoile. Ça n’est pas un exercice dans lequel je suis à l’aise ! » confie-t-elle à nos confrères d’Elle Magazine, dans une interview publiée ce jeudi 7 mars. Son livre intitulé « Je suis la femme du plateau » (Ed. Stock) s’inscrit dans la lignée de son documentaire « Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste », sorti en 2021 et qui dénonce les comportements sexistes dans le journalisme sportif. 

Découvrez aussi :  Michel Drucker : sa nièce Marie harcelée par ses patrons...

Si le documentaire faisait intervenir 18 femmes journalistes témoignant de leurs vécus, ce livre est un récit avant tout personnel. Elle y dénonce notamment « un effet de meute », qui pousserait certains hommes à avoir des comportants dégradants envers les femmes seulement en public. 

Marie Portolano humiliée par un collègue devant l’équipe, son chef lui reproche de se laisser faire!

Dans l’entretien, elle évoque aussi cette anecdote qui l’a tétanisée, lorsqu’un collègue a tiré son pull devant tout le monde pour voir si ses seins avaient grossi puisqu’elle était enceinte. Et elle explique : « Le pire, c’est que c’est moi qui me suis fait engueuler par mon chef, qui m’a reproché de n’avoir pas réagi assez vivement : « Si tu le laisses faire, ne t’étonnes pas d’avoir des problèmes. » ». 

Découvrez aussi :  Michel Drucker : "Les connards de la 2"

Il y a peu, son documentaire lui a valu une remarque déplacée de Michel Drucker, en pleine émission de « Quelle époque! ». L’épisode avait fait couler de l’encre et l’animateur avait par la suite présenter ses excuses à Marie Portolano.

Une réaction sur “« Il m’a tiré mon pull pour voir si mes seins… » : Marie Portolano, ses révélations chocs sur les violences sexistes subies 

  1. Une chose est sure , c’est que son collègue n’a rien dans le cailloux !! Et j’aimerais voir son comportement avec sa femme , a mon avis il doit être soumis et ne peut pas se permettre la même chose ce qui expliquerais sa frustration ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *