L’émotion de Michel Drucker dans « C à vous » : un hommage bouleversant à son père

L'émotion de Michel Drucker dans "C à vous" : un hommage bouleversant à son père

Le 26 juin 2024, les écrans de LCP s’illumineront avec la diffusion de « Dim Story – Le silence des tableaux », un documentaire qui promet d’être aussi émouvant qu’instructif. Michel Drucker, accompagné de Daniel Giberstein, a pris place sur le plateau de « C à vous » pour nous parler de ce projet qui lui tient particulièrement à cœur. Ce film documentaire retrace l’histoire de Bernard Giberstein, un homme au destin hors du commun, qui a su transformer les épreuves de la guerre en une success story entrepreneuriale.

Des révélations intimes

Au-delà de l’aspect historique et entrepreneurial, Michel Drucker a saisi l’opportunité de cette apparition télévisuelle pour partager des détails intimes sur son père, Abraham Drucker. Ce dernier, médecin pendant la Seconde Guerre Mondiale, a joué un rôle crucial en sauvant la vie de nombreuses personnes, dont celle de Sarah, la mère de Daniel Giberstein. « Elle m’a tout de suite dit ‘c’est le père de ce jeune homme qui m’a sauvée la vie à Drancy’ », a confié Daniel en évoquant la reconnaissance éternelle de sa mère envers le père de Michel Drucker.

Découvrez aussi :  "Il m'a tiré mon pull pour voir si mes seins..." : Marie Portolano, ses révélations chocs sur les violences sexistes subies 

Un héritage de courage

Michel Drucker a également partagé avec émotion la décision de son père de ne pas élever ses enfants dans la religion juive, par crainte de nouvelles persécutions. « Il a voulu découdre définitivement l’étoile jaune parce qu’il avait peur que ça recommence. Et il a fait quelque chose d’incroyable, il nous a fait baptiser Jean, Jacques, et moi », a-t-il révélé, soulignant l’ampleur des sacrifices faits par son père. Michel Drucker a aussi indiqué que son père « était médecin à Compiègne, d’où sont partis les premiers wagons pour les camps de la mort (…) Compiègne c’est également le livre de la Rafle des notables. Et donc mon père a sauvé sa maman à Drancy. Les nazis avaient peur, de la contamination et des maladies. C’est ce qui a sauvé la peau de mon père, déjà parce qu’il était médecin, et il a fait croire qu’elle avait une maladie dangereuse alors que c’était bidon ». L’animateur a exprimé sa fierté pour le courage et l’ingéniosité de son père, qui a su tromper la vigilance des nazis pour sauver des vies.

Découvrez aussi :  Michel Drucker : sa nièce Marie harcelée par ses patrons...

Michel Drucker, à travers ses confidences, rend un hommage vibrant à son père, un héros de l’ombre dont l’histoire mérite d’être connue et célébrée.

crédit photo ; capture d’écran France 3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *