Kendji Girac : enquête pour « tentative d’homicide volontaire », propos choc de son oncle

Kendji Girac

Selon BFMTV, le parquet de Mont-de-Marsan a ouvert une enquête pour « tentative d’homicide volontaire » suite à la blessure par balle de Kendji Girac au thorax dans la nuit du dimanche au lundi 22 avril 2024.

Ce lundi 22 avril 2024, vers 5 heures du matin, Kendji Girac a été transporté à l’hôpital de Bordeaux après avoir reçu une balle au thorax sur l’aire de la communauté des gens du voyage où il vit à Biscarrosse.

Selon Nice-Matin, le pronostic vital n’a jamais été engagé.

« Une arme achetée la veille sur une brocante »

Kendji Girac a livré aux autorités qu’il s’agissait d’un accident domestique ayant eu lieu après « une mauvaise manipulation d’une arme »« achetée la veille sur une brocante ».

Ce lundi soir, BFMTV a révélé que le parquet de Mont-de-Marsan a pris la décision d’ouvrir une enquête pour tentative d’homicide volontaire.

Découvrez aussi :  « Alcool, cocaïne, des cuites pouvant durer jusqu'à 48h » : Soraya, la compagne de Kendji Girac dénonce ses addictions

« Nous avons saisi la brigade des recherches de Parentis-en-Born et la section de recherches de Pau d’une enquête ouverte sous la qualification de tentative d’homicide volontaire. Les investigations se poursuivent activement pour reconstituer le déroulement de la soirée, à travers la réalisation d’examens techniques, balistiques et médico-légaux et par le recueil de témoignages », a mentionné Olivier Janson, procureur de la République de Mont-de-Marsan.

« C’est un accident. Il a joué avec le truc et bam »

Une source proche du dossier a fait plusieurs révélations à l’AFP expliquant que Kendji aurait acheté l’arme, un Colt 45, dans une brocante et qu’il se serait alors blessé avec.

Emilio, qui se présente comme l’oncle de Kendji Girac, a indiqué que « ce n’est pas un règlement de compte ». 

Et d’affirmer : « C’est un accident. Il a joué avec le truc et bam ».

« On jouait de la guitare, tranquilles. Un accident ça arrive n’importe quand, à n’importe quelle heure », a-t-il lâché. Avant de poursuivre : « La seule personne qui peut dire où se trouve le pistolet, c’est lui ».

De son côté, BFMTV indiquait que le Colt 45 aurait été retrouvé dans un fossé.

Découvrez aussi :  Que devient Kendji Girac ? : toujours hospitalisé, il...

Affaire à élucider…

Une réaction sur “Kendji Girac : enquête pour « tentative d’homicide volontaire », propos choc de son oncle

  1. Même si c’est Kendji Girac , c’est avant tout un gitan , et ils mentent comme ils respirent !! Et j’aimerais voir la tête du brocanteur ( quand Kendji aura donner son nom ) quand les flics vont lui demandé pourquoi il vends des armes et les munitions qui vont avec ? C’est que du pipo !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *