Lara Fabian fait des révélations choc sur Thierry Ardisson : « ll est payé pour m’abattre »

Lara Fabian

Vingt ans après son intervention dans « Tout le monde en parle », Lara Fabian est toujours traumatisée par l’interview de Thierry Ardisson…

Dans Tout le monde en parle en 2005, Lara Fabian a subi de violentes attaques sexistes et misogynes de la part de Thierry Ardisson et de Laurent Baffie.

« Ton producteur, c’est Weight Watchers ? »

Ils la traitent de « boudin » à plusieurs reprises : « Ton producteur, c’est Weight Watchers ? », « Tes seins n’ont pas bougé », « Par rapport au boudin d’avant »

Sur RTL ce samedi 24 février 2024, Lara Fabian revient sur cet épisode douloureux : « Il y avait une sorte de droit de violence, en toute impunité. On pouvait parler comme ça, à n’importe qui, il n’y a pas que moi qui ai subi ça. C’était extrêmement violent, totalement injuste, ça ne prenait de racines nulle part ».

« Quand elle ne hurle pas, elle chante bien »

Les animateurs l’ont également attaquée sur sa façon de chanter.

Découvrez aussi :  Lara Fabian : victime d'un accident

Thierry Ardisson lui avait lancé : « Quand elle ne hurle pas, elle chante bien ».

Laurent Baffie avait ajouté : « Huez l’ancienne Lara Fabian ! Quelle conne, l’ancienne ! ».

« Il (disait) que j’étais une vache, un boudin. Je n’ai pas (eu) le choix parce que je (voyais) bien que, de toute façon, je (n’avais) pas les armes à ce moment-là pour me battre ou pour répondre. C’était perdu d’avance. Non pas que je n’avais pas la repartie, mais ça ne (servait) à rien parce que le mec en face était un sniper » a-t-elle regretté.

Le 6 février dernier, dans Bel RTL, elle était revenue sur le décès et la maladie de sa mère pour briser le silence sur sa pathologie : « Moi j’ai perdu ma maman d’une maladie complexe, neuro-dégénérative, très très grave qui s’appelle : la démence à corps de Lewy », avait-elle confié.

Découvrez aussi :  "Ça pourrait se concrétiser dans quelques mois" : Lara Fabian annonce en plein direct cet heureux événement à venir!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *