Monica Bellucci : « Ma beauté biologique n’est plus »

Léa Salamé a interrogé Monica Bellucci sur sa vision de la beauté au travers de l’âge dans l’émission « Quelle époque! », diffusée samedi 5 novembre sur France 2.

«  Le temps qui passe est une autre vision de la vie »

Samedi 5 novembre l’équipe de « Quelle époque! » sur France 2 recevait Monica Bellucci. Léa Salamé a voulu faire réagir l’actrice de 58 ans sur des propos qu’elle avait ultérieurement exprimé : « ma beauté biologique n’est plus ». 

«  Comment vous pouvez dire ça ? » lui demande l’animatrice. 

Pour Monica Bellucci : « Le temps passe et c’est comme ça. Il y a un temps pour tout et il y a une période biologique qui est précise. Après, il y a d’autres choses qui arrivent, on a une distance par rapport aux choses… Moi je pense que c’est très intéressant de voir l’évolution de la vie d’une personne. » 

Quand Léa Salamé lui demande si ce ne serait pas une forme de renoncement, à la passion, à la vie, Monica répond de manière très philosophique : «  Le temps qui passe est une autre vision de la vie mais qui n’enlève rien à la passion et à l’envie de vivre »

« Comme une tornade »

Monica Bellucci est actuellement en promotion pour le documentaire The Girl in the Fountain d’Antongiulio Panizzo, qui relate la vie d’Anita Ekberg, l’actrice suédoise, très connue pour son rôle dans La Dolce Vite de Fellini, avec l’incontournable scène dans la fontaine de Trevis à Rome. Elle est décédée en 2015.

« Anita Ekberg est arrivée en Italie au moment où les femmes n’avaient encore aucune liberté sociale, en quelque sorte. Et du coup, elle a changé les esprits et elle est arrivée comme une tornade! » expliquait Monica Bellucci au micro d’RTL.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *