Violences conjugales, mariage annulé : les secrets de Bérangère Krief

Après son spectacle « l’Amour », l’humoriste Bérangère Krief, revient sur TF1 dans la série « Syndrome E ». Retour sa vie sentimentale semée d’embuches!

« Ça a été un tournant dans ma vie. »

Elle avait été surnommée « la Bridget Jones » française, par le journal Le Monde. Bérangère était revenue sur son mariage annulé au dernier moment, dans l’émission « Je t’aime Etc », sur France 2 : « Je devais me marier. On avait organisé le mariage et tout, avant que ça coûte de l’argent, autrement dit les validations. C’est-à-dire que j’avais choisi la robe, la salle, le traiteur. Il y avait quand même une grande démarche, et j’étais dans la comédie romantique où j’avais toujours voulu être.» 

Mais après ce mariage annulé au dernier moment, à raison de tensions entre les deux promis, elle s’était également confié auprès du magazine Télé 7 jours au sujet des violences conjugales qu’elle a subi : « Ça a été un tournant dans ma vie. J’ai failli occulter cet épisode de ma vie parce que ce n’est pas facile de s’avouer qu’on a été dans une relation malsaine. Ce qui m’a permis d’avancer, c’est de m’être pardonné d’avoir été aussi naïve. »

Vincent Elbaz « m’a beaucoup impressionné »

Au côté de Vincent Elbaz, Jennifer Decker, Kool Shen, Richard Bohringer, Michèle Bernier et Samy Seghir, la parisienne s’est lancée dans un nouveau défi en acceptant le rôle de Clara Barci. « Syndrome E », le nouveau thriller diffusé sur TF1 est adapté des romans noirs de Franck Thilliez. 

S’étant dite très impressionnée par Vincent Elbaz, en juillet dernier, elle s’était confiée auprès du Figaro au sujet de son rôle : « Dès le départ, j’ai cherché ce qui pouvait me relier à mon personnage et trouver des points communs, comprendre ses objectifs. Clara Barci est pour moi l’élément liant de la brigade criminelle. Par loyauté, elle veut absolument que ce groupe scindé se reforme. Son talon d’Achille est qu’elle est malheureuse si les autres le sont aussi. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *