« Vous n’avez pas honte franchement! » : Jordan Bardella s’en prend à Thomas Sotto

Thomas Sotto

Lundi 27 novembre, un vent glacial a soufflé sur le plateau de Thomas Sotto et Marie Portolano, sur France 2. Jordan Bardella était l’invité de Télématin, il s’est quelque peu agacé d’une question du journaliste! 

Thomas Sotto interroge Jordan Bardella sur les propos antisémites de Jean-Marie Le Pen

Échange électrique ce lundi 27 novembre, entre Thomas Sotto et Jordan Bardella. Suite à la diffusion d’une archive télévisée sur la création du parti du Rassemblement National, Thomas Sotto interroge le jeune président du parti sur les propos antisémites tenus par Jean-Marie Le Pen. 

« Vous n’avez pas honte Monsieur Sotto franchement ? » a réagi Jordan Bardella, très agacé. Mais le journaliste insiste : »Non mais excusez-moi, je voulais savoir si vous avez toujours du mal à répondre à la question sur l’antisémitisme de Jean-Marie Le Pen ». 

Le ton monte entre Jordan Bardella et Thomas Sotto

Pour Jordan Bardella, cela remonte à loin. Il justifie de la  « rupture politique entre Marine Le Pen et Jean-Marie Le Pen a eu lieu il y a plus d’une décennie, en 2015. »

Puis Jordan Bardella ne s’étendra pas, il change de sujet et s’énerve contre Thomas Sotto qu’il accuse de mal utiliser l’argent public avec lequel il est payé car selon lui  :  » avec les problèmes que connaît le pays, il faut qu’on reparle des propos de Jean-Marie Le Pen qui ont 35 ans, alors franchement, vous êtes, sauf votre respect Monsieur Sotto, tombé bien bas ».

Thomas Sotto demande alors à ce que ce soit coupé pour ne pas perdre de temps d’interview. Le jeune politique de 28 ans, commente, de nouveau agacé, qu’il est lui même responsable de cette perte de temps en s’attardant sur de tels sujets. 

3 réactions sur “« Vous n’avez pas honte franchement! » : Jordan Bardella s’en prend à Thomas Sotto

  1. beaucoup de présentateurs (trices) confondent un monologue avec un dialogue
    ils suivent leur idée et n’écoutent pas les réponses de leur interlocuteur –
    il y a de nombreux interviewers qui ne sont pas à leur place et qui auraient bien besoin d’etre remplacés
    par des vrais professionnels

  2. Le journaleux TS n’en est pas à son coup d’essai ; sa spécialité c’est de couper la parole de ses interlocuteurs et de son entourage pour essayer de se mettre en avant.
    Lui qui admire tant Rger Federer devrait prendre exemple sur cet homme de grande classe et de grand talent plutôt que de jouer les coqs de combat de basse cour sans en avoir les épaules .
    Monsieur Sotto fait des remontrances sur William Leymergie plutôt que d’accepter que la conccurence se joue sur les plateaux mais on voit tout de suite les caprices de l’enfant gâté qu’il peut être.

  3. Ce sont les invités qui doivent être le pole d’attraction des interview et non le présentateur aveugle par son ego comme toujours
    Que Thomas SOTTO se tienne a sa place et cesse de nous inonder de ses blagues a deux balles qui ne font rires que lui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *