Alain Delon, anatomie de sa fortune

Alain Delon

La famille Delon paraît au bord de l’implosion ces derniers jours. La « Dame de compagnie », Hiromi Rollin, a été expulsée du Domaine de Douchy en juillet, mais depuis quelques jours les trois enfants d’Alain Delon s’accusent mutuellement et portent plaintes les uns contre les autres… L’héritage serait-il au coeur de toutes ces querelles? 

Du monument du cinéma français à l’homme d’affaire : quelques 300 millions d’euros

À combien s’élève cet héritage si convoité? Nos confrères de CNEWS ont tenté de répondre à la question… Car en plus de sa renommée sur grand écran, Alain Delon s’est distingué comme homme d’affaires prospère et passionné d’art, accumulant un patrimoine colossal.

Bien que l’estimation exacte de sa fortune demeure complexe, les experts évoquent un patrimoine valant plusieurs millions d’euros, voire « 300 millions selon les sources ». La richesse d’Alain Delon provient de propriétés immobilières en France et en Suisse, de parts dans ses films, et d’exploitation de son image dans des publicités. 

Découvrez aussi :  "300 millions d'euros" : Anouchka Delon fait une mise au point sur l'héritage de son père, un chiffre "très loin de la réalité"

Il a entrepris dans des domaines variés : parfums, cigarettes, et même une ligne de vêtements ayant connu un succès particulier en Asie. Collectionneur d’art, Delon possède une gamme éclectique comprenant des peintures, des sculptures, des grands crus, des montres et des armes anciennes.

Collectionneur d’oeuvres d’art et biens immobiliers d’exception 

Sa passion pour l’art l’a conduit à des ventes aux enchères réussies, dont une collection d’œuvres ayant rapporté plus de 8 millions d’euros, dépassant largement les estimations initiales. En dépit de sa déclaration sur les ventes posthumes, il a dispersé des pièces d’art moderne en 2007 pour une somme avoisinant les 8,740 millions d’euros.

Outre son patrimoine artistique, Delon a investi dans l’immobilier, possédant des propriétés d’exception telles qu’un triplex parisien vendu pour 46 millions d’euros en 2012. Ses acquisitions comprennent également le palais Zahia à Marrakech, auparavant propriété des Getty.

Découvrez aussi :  Alain Delon (6/7) : Pourquoi il a fait un procès à son fils Anthony Delon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *