Coup dur pour Rachida Dati : la ministre est poursuivie par la justice pour…

Rachida Dati

Selon le NouvelObs, Rachida Dati est visée par une plainte déposée par…

Anciennement ministre de la Justice, la ministre de la Culture, Rachida Dati, est visée par une plainte déposée à son encontre par Jean-Dominique Senard, le président de Renault, pour « dénonciation calomnieuse ». 

Rachida Dati mise en examen pour « corruption passive » et « trafic d’influence passif »

Le 26 mars dernier, l’ancienne maire du 7e arrondissement de Paris Rachida Dati était conviée au tribunal correctionnel, mise en examen pour « corruption passive » et « trafic d’influence passif » dans l’affaire Renault-Ghosn.

Au procès, Rachida Dati a dénoncé un « comportement criminel continu, permanent et constant » contre Jean-Dominique Senard qu’elle accusait « d’entrave à la justice » et « d’omission de témoigner en faveur d’un innocent ».

La plainte de Jean-Dominique Senard va-t-elle aboutir ?

Jean-Dominique Senard estime que les propos de Rachida Dati sont « à l’évidence dilatoire, et ne visent qu’à poser les bases médiatiques d’un récit fantaisiste de victimisation de Mme Rachida Dati et ce alors qu’elle n’apporte aucun élément de nature à établir les prestations qu’elles a effectuées en application de la convention d’honoraires ». Il a ainsi porté plainte dans ce sens.

Découvrez aussi :  Danse endiablée avec Dadju et Tayc : la vidéo de la ministre de la culture, Rachida Dati, agite les réseaux sociaux 

En 2019, le Parquet national financier (PNF) a décidé d’ouvrir une enquête pour « abus de biens sociaux » et « corruption » suite à une plainte déposée par une actionnaire de Renault qui attribuait des « soupçons » sur « l’usage inconsidéré des fonds de Renault » par Carlos Ghosn.

Certains contrats conclus par l’entreprise semblaient « douteux de par leurs montants »

2 réactions sur “Coup dur pour Rachida Dati : la ministre est poursuivie par la justice pour…

  1. Et oui , c’est notre cher roi assis sur son trône qui nous a mis cette pétasse au gouvernement !! Depuis quand peut on élire une personne mise en examen ? Mais peut être que derrière il y a autre chose ? Quoiqu’il en soit , j’espère bien que la justice lui mettra la tête sous l’eau !!

    1. attention, elle fait l’objet d’une plainte, elle n’est pas mise en examen. C’est comme si votre voisin vous accusait de vol et que vous vous retrouviez d’office condamné, avant toute investigation, et avant tout procès. Et d’après vos propos, vous seriez tout content qu’elle soit condamnée, car pour vous, elle est coupable (de quoi exactement au fait ? ).

      On a le droit de ne pas aimer une personnalité politique, et personnellement, je n’ai vraiment pas d’affinité avec cette ministre, mais cela ne doit pas se faire au détriment de la plus élémentaire justice.

      Par ailleurs, les injures sexistes ne renforcent pas votre argumentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *