Kendji Girac : tentative de suicide volontaire ou simulée ? Il regrette « extrêmement fortement »

Kendji Girac

Olivier Janson, procureur de la République de Mont-de-Marsan, a donné ce jeudi 25 avril une conférence de presse sur l’affaire Kendji Girac. Il a livré de nombreux éléments, notamment sur les circonstances du tir…

Olivier Janson, procureur de la République de Mont-de-Marsan, a donné sa conférence de presse tant attendue ce jeudi 25 avril 2024 sur l’affaire Kendji Girac. Il a annoncé que l’enquête judiciaire pour tentative d’homicide volontaire dans cette affaire est close.

« La piste d’un tir réalisé par un tiers est écartée »

« La piste d’un tir réalisé par un tiers est écartée, qu’il s’agisse d’une personne extérieure au camp, d’une agression ou qu’il s’agisse d’une altercation par un membre de sa famille et plus précisément avec sa compagne. Aucun élément de l’enquête ne va dans ce sens et non seulement aucun élément ne va dans ce sens mais ceux qui ont été recueillis exclus l’intervention de cette intervention tiers », a fait savoir le procureur.

Kendji Girac a expliqué avoir voulu simuler une tentative de suicide après une dispute survenue avec sa compagne Soraya Miranda, maman de sa fille Eva Alba.

Découvrez aussi :  Kendji Girac - Révélations choc d'un proche : "Ce n'est pas pour rien qu'il s'est accusé de s'être lui-même tiré dessus"

Soraya Miranda ne supportait plus de voir Kendji Girac alcoolisé. Elle l’aurait menacé de partir.

Lors de son audition, Soraya a révélé aux enquêteurs que son conjoint était addict à l’alcool. Elle n’a pas caché également son appétence pour la cocaïne.

Kendji Girac a raconté aux enquêteurs s’être alors emparé d’une arme vendue par un inconnu quelques jours plus tôt, et pas achetée sur une brocante de la Teste-de-Buch comme il l’avait d’abord raconté, avant de la retourner contre lui.

Le chanteur a expliqué qu’il ne savait pas que l’arme contenait des balles.

Le sujet du suicide est un sujet tabou dans la communauté des gens du voyage

« Nous avons donc un tir qui a été provoqué volontairement au final par Kendji Girac. La véracité des explications qui sont les siennes concernant la présence de balles dans le chargeur et le fait qu’il ignorait cette présence de balles, cette vérification va être rendue très difficile puisqu’il indique donc que cette arme aurait été achetée par un inconnu qui serait venu dans un camp de gens du voyage en pleine journée, personne ne l’a vu, il est reparti, pas de contact, cette version va être assez difficile à vérifier« , a poursuivi le procureur de Mont-de-Marsan.

Découvrez aussi :  Kendji Girac gravement blessé par balle, son pronostic vital est...

Quant à savoir si la tentative de suicide était volontaire ou simplement une simulation mise en scène pour retenir sa compagne dans sa décision, nous n’en saurons pour l’heure pas davantage.

Le sujet du suicide est un sujet tabou dans la communauté des gens du voyage.

« Cette version (celle de la tentative de suicide simulée) lui appartient et elle doit être mise en rapport à mon sens avec le tabou que j’ai évoqué précédemment concernant les suicides au sein de la communauté des gens du voyage. L’enquête judiciaire, je l’ai précisé, n’est pas terminée, mais à mes yeux elle n’a pas vocation à aller plus loin sur cette question du passage à l’acte, de la motivation du passage à l’acte puisqu’au final, ni un suicide simulé qui tourne mal accidentellement, ni une véritable tentative de suicide ne correspondent à une infraction pénale. La procédure judiciaire pourrait donc avoir un terme très prochainement », a poursuivi Olivier Janson.

Une réaction sur “Kendji Girac : tentative de suicide volontaire ou simulée ? Il regrette « extrêmement fortement »

  1. Ok , à lire cet article , cela veut dire qu’il s’appelle Kendji Girac et que comme il est connu et qu’en plus il appartiens aux gitous , l’enquête est finie du fait que tout le monde se chie dessus !! Voilà la stricte réalité de notre pays vis a vis des gitans !! ni vu ni connus !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *