Le couple Macron aux funérailles d’Elizabeth II : et l’incident diplomatique arriva ! 

Macron funéraille Élizabeth 2

« Tant de dirigeants mondiaux au même endroit créent un champ de mines diplomatique » avait titré la revue The Times, à la veille des funérailles d’Elizabeth II. Ça n’a pas raté…

Brigitte Macron placée à côté du président qui l’avait insultée 

Le couple présidentiel s’est rendu aux funérailles d’Elizabeth II à Westminster ce lundi 19 septembre. Si Joe Biden a pu échapper aux directives et prendre son véhicule personnel blindé pour assister aux obsèques, ce fut « l’exception qui confirme la règle ». 

Le couple présidentiel français n’a lui, pas été exempté des transports collectifs imposés aux quelques 2000 invités, pour éviter un chaos de voitures aux alentours de l’abbaye de Westminster. Contraints de prendre un bus pour s’y rendre, ils ont d’abord été placés juste derrière le couple Bolsonaro. Puis, ils ont dû suivre la cérémonie assis à quelques mètres l’un de l’autre. Comme le rapportent les photos de la journaliste Rachel Kitsita Ndongo :

Pour rappel, le président brésilien Bolsonaro avait insulté Brigitte en 2019 sur les réseaux sociaux. Repris par son ministre de l’économie Paulo Guedes, qui avait écrit en toutes lettres sur Twitter : « Le président l’a dit, et c’est la vérité. Cette femme est vraiment moche. »

Générant maintes réactions, le hashtag « #DesculpaBrigitte » qui signifie «  Desolé Brigitte » avait fait le tour de la toile, en soutien à Brigitte Macron. En réaction, sa fille, Tiphaine Auzière avait appelé à lancer le mouvement « #Balance ton miso ».

« Basketgate »

Du côté français, l’exercice diplomatique a également été émaillé par un incident lié aux tenues des Macron. En effet, le couple n’était déjà pas passé inaperçu la veille des funérailles, faisant couler de l’encre sur l’affaire des « basketgate ». Marchant dans Londres, tel un couple de rockstars, lunettes noires et baskets aux pieds, l’allure n’avait pas fait l’unanimité. Ils voulaient passer « incognito », mais auront fini à la Une de tous les tabloïds anglais. « Les réseaux sociaux se déchaînent » titrait Sky News, lundi 19 septembre.

11 réactions sur “Le couple Macron aux funérailles d’Elizabeth II : et l’incident diplomatique arriva ! 

  1. Mais P…. les gens ne peuvent pas leur foutre la paix et si ils ont envie de marcher en baskets c’est leur droit ! les journalistes n’ont pas autre chose de plus intéressant à nous apprendre quelle misère intellectuelle…. a pleurer d’inintérêt !!!
    Quand à l’autre dingue de Bolsonaro, il peut pas finir en enfer avec tous ces dictateurs qui menacent notre démocratie et la planète, ce sont eux qui sont plus que moches pas B. Macron.

    1. Pauvre mimi ….. Ce couple représente la France et les français. Si ils veulent représenter Vuitton avec des baskets à plus de 500 € pièce, no problem mais qu’ils foutent le camps et vous avec….

    2. Ils étaient en visite officielle. cela fait partie des obligations liées à la charge. Il faut y penser avant de se présenter
      et accepter de ne pas porter de baskets reprèsentation de la France.

  2. Ainsi donc il faudrait interdire le port des basket, sous prétexte que cela ne fait pas classe.
    A ceux qui disent défendre les libertés, en quoi un couple qui décide de marcher ne pourrait pas être en bascket, dans le cadre privé?

  3. c’était pour courir plus vite à la fin et avoir la meilleure place…il aurait été bien dans ce beau cercueil !

  4. Mais foutez-leur donc la paix sur leur vie privée!!!!!
    Il y a tellement d’autres sujets sur lesquels on doit demander des comptes au Président!!!!
    Parlez de choses sérieuses qui touchent les français dans leur quotidien et arrêtez de nous enfumer!!!!

  5. Qu’ils se promènent en basket, et alors !
    Je suppose que les gens qui critiquent, n’ont vraiment rien d’autre à faire !! !
    Qu’ils se penchent sur les sujets importants pour le pays et la politique menée par le Président seraient tellement plus important et intéressant .
    Je précise que je ne fait pas de politique, c’est une constatation !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.