Léa Salamé bouleversée : Raphaël Glucksmann vient de perdre sa mère…

Léa Salamé

Ce jeudi 24 août, Léa Salamé a rendu hommage sur Instagram à la mère de son compagnon Raphaël Glucksmann, Françoise Glucksmann, qui vient de décéder d’une longue maladie.

Mercredi 23 août, Raphaël Glucksmann a perdu sa mère, Françoise Glucksmann, décédée d’une longue maladie à l’hôpital.

Un bel hommage

Ce jeudi, il lui a rendu un bel hommage sur son compte Instagram.

« Je l’aime et lui dois tellement. Roza, ma sœur tchétchène, son immense amie qui l’a tant accompagnée, me disait en sortant de l’hôpital que les parents étaient des montagnes à partir desquelles on contemple le monde et fixe l’horizon, même lorsqu’ils meurent et nous laissent comme suspendus dans le vide pour le restant de nos jours. J’ai eu la chance incroyable d’avoir des montagnes si hautes, si accueillantes, si belles. », a-t-il notamment écrit.

Découvrez aussi :  Léa Salamé se confie sur son intimité : "C'est mon gynéco"

Et d’ajouter notamment : « Ma mère a fait de sa vie une ode à l’esprit de résistance. Et, dans ses dernières conversations, l’Ukraine revenait toujours. Entre deux sédatifs et trois shouts de morphine quand la douleur devenait trop forte, ses questions précises sur l’évolution du front, les fournitures d’armes ou les positions des uns et des autres me sidéraient ».

Des mots poignants…

De son côté, Léa Salamé, a également posté une photo de « Fanfan Glucksmann », comme elle l’appelle, avec son fils Gabriel et Alexandre, le fils d’une première union de Raphaël Glucksmann.

Un cliché qui dégage plein d’amour. La photo partagée par Raphaël Glucksmann montre également une femme belle et épanouie.

« Elle leur a appris à faire des bêtises et à ne pas trop écouter les gens raisonnables »

« Elle était charismatique, frondeuse, engagée et libre. Et si belle. Une artiste sensible et une combattante humaniste passionnée. Une personne hors norme. Elle adorait Alexandre et Gabriel, ses petits fils. Elle leur a appris à faire des bêtises et à ne pas trop écouter les gens raisonnables. Elle n’était pas raisonnable. J’ai eu de la chance de la connaître, je l’admirais et je l’aimais profondément, et je suis triste aujourd’hui. Elle va maintenant rejoindre Glucks, l’amour de sa vie. Merci Fanfan, merci pour tout », a écrit la présentatrice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *