Léa Salamé quitte l’antenne par amour !

Léa Salamé

Léa Salamé a choisi de se retirer de l’antenne pour son compagnon Raphaël Glucksmann.

En poste à France Inter, Léa Salamé a décidé de ne plus officier pendant la période des élections européennes qui se tiendront le 9 juin prochain.

Ali Baddou et Marion L’Hour assureront l’antenne à sa place

Elle va donc progressivement ne pas assurer les rendez-vous politiques de la radio à partir de fin mars, dix semaines avant l’élection.

« À partir du 22 mars, nous proposerons, durant quatre vendredis, à deux têtes de liste de confronter leurs programmes face à face », énonce Marc Fauvelle, le directeur de l’information de France Inter au Parisien.

Ali Baddou et Marion L’Hour assureront l’antenne à sa place.

Le Grand Face-à-Face, diffusé le samedi, sera animé par Thomas Snégaroff.

Il y aura également Les Débats de 9h05.

« C’est une décision qu’on a pris ensemble avec Léa Salamé »

Aucun de ces programmes ne sera donc animé par Léa Salamé. Elle sera remplacée par Yaël Goosz, chef du service politique de la radio pour tout ce qui touchera aux élections.

Découvrez aussi :  "Si elle me quitte, je la tue!" : Pierre Arditi, ses propos qui ont fait bondir les spectateurs 

Selon Marc Fauvelle au Parisien : « C’est une décision qu’on a pris ensemble avec Léa Salamé. C’est une immense professionnelle, irréprochable en matière impartialité. Mais cela est essentiel pour protéger la chaîne et respecter la confiance de nos 7 millions d’auditeurs ».

En 2019, Léa Salamé avait déjà pris la décision de se retirer provisoirement de l’antenne pour « éviter tout soupçon de conflit d’intérêts« .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *