Michel Jonasz cash sur sa fin de vie : confidences choc entre Ehpad et euthanasie !

Michel Jonasz

Michel Jonasz incarne le rôle d’un pensionnaire d’Ehpad dans le nouveau film “Maison de retraite 2”. L’occasion pour l’acteur de se confier sur sa fin de vie…

Leur maison d’retraite, ça, j’te jure sur ma tête, nous on n’ira jamais. On dormira dehors, on regardera les étoiles, on vivra libres et dignes, on s’tiendra par la main comme à nos 18 ans, quand on marchait tous les deux sur des sentiers perdus au début du printemps”, chantait en 2019 Michel Jonasz dans son titre “La Maison de retraite”.

“Vous ne me verrez jamais dans un Ehpad… »

Pourtant, Michel Jonasz incarne le rôle d’un pensionnaire d’Ehpad dans le nouveau film  Maison de retraite 2. L’occasion pour lui d’exprimer une nouvelle fois son dégoût pour ces structures auprès de La Tribune dimanche, ce 18 février.

Il a lancé : “Vous ne me verrez jamais dans un Ehpad… Pour en avoir visité, ça ne sent pas la liberté. Ça pue l’ennui, la mort, l’exploitation”.

“La vieillesse, c’est dans la tête, c’est d’avoir ce sentiment de ne plus progresser. Et moi, je ne suis pas programmé pour ça… Certes, aujourd’hui, j’ai un peu moins de cheveux et un peu plus d’embonpoint, mais je garde le même optimisme qu’à mes 10 ans”, a-t-il lâché.

« J’ai plus de 70 ans, j’exerce un métier de passion »

S’il n’est pas près de mettre les pieds dans un Ehpad, Michel Jonasz désire repousser le plus longtemps possible la fin de sa carrière. 

Sur l’âge de départ à la retraite avancé par le gouvernement, il avait lancé : “Il faut comparer ce qui est comparable : j’ai plus de 70 ans, j’exerce un métier de passion et de privilèges et je n’ai aucune envie de prendre ma retraite”.

“J’ai aussi la chance d’exercer un métier qui me fait du bien, contrairement à d’autres. Alors je peux comprendre que pour ceux-là, travailler un an ou deux de plus, ça peut être trop”, avait-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *