Stéphane Plaza : est-ce la chute de sa carrière ?

Stéphane Plaza

Depuis qu’il a été accusé de violences conjugales par deux de ses ex, Stéphane Plaza ne remporte plus le succès qu’il avait avec son émission télévisée phare Recherche appartement ou maison

Stéphane Plaza sera jugé devant le tribunal correctionnel à la fin de l’été 2024 pour violences conjugales.

Les audiences sont en chute libre

En attendant, M6 poursuit la diffusion de son émission Recherche appartement ou maison culte depuis 2006.

Ce samedi 20 avril, la chaîne a diffusé un nouvel épisode de l’émission.

L’audience était catastrophique.

Placé sous contrôle judiciaire

Stéphane Plaza a été placé en garde à vue dans un commissariat parisien pour des soupçons de violences conjugales envers deux de ses ex.

Il a ensuite été placé sous contrôle judiciaire à l’issue de l’audience devant le juge des libertés et de la détention.

Découvrez aussi :  Stéphane Plaza se confond en excuses devant ses agents immobiliers...

Suite à ces événements, M6 a toutefois décidé de maintenir Stéphane Plaza à la tête de son émission. 

« On a fait ce qu’il fallait en enquête interne, chez Mediawan et à M6. Au plan professionnel, il n’y avait pas de reproche qui puisse justifier sa mise à l’écart, c’est clair et net… Quand vous enlevez quelqu’un de l’antenne et si après il est blanchi, c’est horriblement difficile de le remettre », avait révélé le directeur de M6.

Ce samedi 20 avril, dans l’émission Recherche appartement ou maison, Stéphane Plaza a recherché la perle rare pour Caroline et Nicolas. Lui et son équipe ont parcouru la France. Ils sont même allés au Canada.

Le programme n’a attiré que 857 000 personnes en moyenne, soit à peine plus de 5.2 % de part de marché.

Découvrez aussi :  Scandale au musée Grévin : « Ça retire Depardieu, ça rajoute Plaza, la honte ! » 

L’émission était loin derrière la série Cassandre sur France 3 qui était en tête des audiences ce soir-là avec 3,51 millions de téléspectateurs, soit 20 % de l’audience totale, malgré que ce soit une rediffusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *