Léa Salamé se confie sur son intimité : « C’est mon gynéco »

Léa Salamé

Ce mercredi 3 janvier 2024, Léa Salamé a fait des révélations inattendues sur le plateau de « C à vous ».

Ce mercredi 3 janvier, Anne-Elisabeth Lemoine a reçu Léa Salamé dans « C a vous ».

« Il ne m’a pas encore demandé si elle est sympa Sophia Aram »

Elles ont visionné sur le plateau un extrait d’un spectacle de Sophia Aram. On y voit l’humoriste expliquant que son gynécologue lui demande régulièrement des nouvelles de Léa Salamé.

Anne-Elisabeth Lemoine de lui demander : « Votre gynécologue, elle vous parle Sophia Aram ? ».

Et Léa Salamé de répondre : « C’est mon gynéco déjà… Non, mais il devrait. Il ne m’a pas encore demandé si elle est sympa Sophia Aram ».

« Ça commence par une demi-heure de discussion avant qu’on aille s’installer, vous savez sur le… »

Et d’ajouter : « Il écoute France Inter tous les matins depuis mille ans. Il fait des commentaires sur les collègues, les invités… Professeur A, je le salue, c’est un grand gynécologue que j’adore, il est formidable. Il sait tout sur moi et encore plus… Et sur ma vie professionnelle aussi. Ça commence par une demi-heure de discussion avant qu’on aille s’installer, vous savez sur le… ».

Elle a également confié : « L’amour, ça te tombe dessus, c’est comme ça. C’est le plus fort, il n’y a pas de discussion à avoir » au sujet de sa rencontre avec le père de son fils Gabriel, Raphaël Glucksmann.

Découvrez aussi :  Léa Salamé : avec quel homme était-elle en couple avant d'être avec Raphaël Glucksmann ?

Elle a également précisé : « Je rappelle qu’à l’origine, je ne sortais pas avec un homme politique. Quand j’ai rencontré Raphaël, c’était un éditorialiste, un écrivain, un lanceur d’alerte, mais pas un politique ». « Peut-être que s’il avait été un politique je n’y serais pas allée ! », a-t-elle souri.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *