Pierre Palmade : un an après, l’enfer au quotidien de Mila, victime de l’accident 

Pierre Palmade

Depuis le 10 février 2023, la vie de Mila, passagère de la voiture accidentée par Pierre Palmade, a basculé dans un enfer quotidien. En exclusivité, nos confrères de Closer lui consacrent un long papier, ce 2 février, presque un an près l’accident. 

« Hantée » par la mort de son bébé, Mila vit recluse et handicapée 

Depuis le terrible accident de voiture causé par Pierre Palmade, le 10 février 2023, on n’avait pu avoir des nouvelles du père et de son fils qui étaient dans la voiture, mais très peu au sujet de la jeune fille de 27 ans, Mila qui attendait un bébé de 7 mois. Décédé dans l’accident de voiture, le bébé n’a pas survécu et a été déclaré mort avant sa naissance. 

Ce 2 février, nos confrères de Closer ont consacré un long article à Mila, mais les nouvelles sont terribles. Auxiliaire de vie scolaire, elle travaillait auprès des enfants dans une école publique. Un métier qu’elle ne peut plus exercer, le contact avec les enfants lui est devenu trop douloureux. Mila est sou anti-dépresseur et ne travaille plus. Elle est « hantée par la vision de la dépouille de son bébé ».

Découvrez aussi :  Affaire Palmade : cette décision prise par Anne-Claire Coudray sur TF1

Physiquement, Mila reste handicapée 

Et physiquement les séquelles sont toujours présentes et handicapantes, presque un an après l’accident. Si elle avait des fractures aux vertèbres et au niveau de sa dentition, Mila ne peut toujours pas déplier ses bras correctement et a une douleur persistante à la jambe droite, rapportent nos confrères. 

Pour rappel, Pierre Palmade conduisait sous l’emprise de stupéfiants le 10 février 2023, quand il a heurté la voiture dont Mila était passagère. Son oncle qui conduisait, et son petit neveu de 4 ans, ont également été gravement accidentés. 

5 réactions sur “Pierre Palmade : un an après, l’enfer au quotidien de Mila, victime de l’accident 

  1. C est absolument scandaleux
    a la place de Palmade je n oserai pas me regarder fans une glace et je ferai tout pour essayer de reparer et ou rendre la vie plus facile a ces pauvres gens dont j aurai boussillé leur avenir

  2. Le pire est que cette crapule, cet homosexuel, ce drogué, cet alcoolique, pour ne pas dire cette sous merde est en liberté et continue de profiter de sa drogue, son alcool, d’un sexe d’homme dans le derrière.
    Mais aucunes pensées pour cette maman qui a perdu son enfant, qui est handicapée, qui ne pourra jamais plus exercer son boulot auprès d’enfants. De tout coeur avec elle et avec sa famille.

    1. Ha bon vous le suivez à la trace je n’ai pas d’affinité avec ce monsieur mais vous affirmez des choses qui sont fausses vous croyez que ce monsieur n’est pas sons contrôle judiciaire, mais bon on n’empêchera jamais les commères de cracher leurs venins

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *