Alain Delon (6/7) : Pourquoi il a fait un procès à son fils Anthony Delon

Alain et Anthony Delon

Alain Delon a toujours eu des relations conflictuelles avec son fils aîné Anthony, qu’il a eu avec Nathalie Delon. En 1985, l’acteur lui a même intenté un procès…

Alain Delon a longtemps eu des rapports conflictuels avec son fils aîné, Anthony. Dans son livre Entre chien et loup, Anthony affirmait avoir été battu par son père dans sa jeunesse.

Alain Delon lui aurait donné des dizaines de coups de fouet

Il y avait raconté une dispute après un repas de famille où, après avoir jeté une assiette contre le mur, Alain Delon lui aurait donné des dizaines de coups de fouet.

En 1985, à ses 20 ans, Anthony Delon, lance sa marque de blousons de cuir sous le nom A.D. Il s’agit certes de ses initiales mais aussi de celles de son père qui employait une société pour griffer de ses deux initiales ses produits officiels (parfums, montre etc…). Le monument du cinéma français a alors intenté un procès à son fils pour contrefaçon.

Découvrez aussi :  "On fait partir la japonaise et il se dégrade" : Anthony Delon révèle de nouveaux messages accablants d'Anouchka 

« J’en veux à tous ceux qui le manipulent »

A l’époque, Alain Delon avait expliqué son geste dans les colonnes de Paris Match : « Si Anthony Delon s’appelait Antoine Dupont, il n’aurait pas été associé à une affaire de vêtements. Je lui ai dit que je ne faisais pas ce procès contre lui. Je ne lui en veux pas. J’en veux à tous ceux qui le manipulent. » 

Alain Delon, qui a gagné le procès, craignait qu’Anthony se fasse manipuler et qu’aucun profit ne lui revienne.

La marque rencontrait pourtant un véritable succès : le chiffre d’affaires avait atteint 20 millions de francs à l’époque, soit 5,7 millions d’euros…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *