Brigitte Macron : qu’en est-il du procès pour diffamation contre les ignobles rumeurs sur elle ?

Brigitte MACRON

Le procès en diffamation des deux détractrices de Brigitte Macron qui l’accusaient d’être “un homme” a été avancé…

Le 19 juin 2024, deux détractrices de Brigitte Macron l’accusant d’être un homme seront jugées pour « diffamation ».

Le procès est avancé

Le procès devait avoir lieu en mars 2025. Il a été avancé d’un an à la demande des présumées coupables selon Le NouvelObs.

Brigitte Macron son frère Jean-Michel Trogneux accusent Natacha Rey d’avoir eu des propos diffamatoires sur la chaîne YouTube de la “médium” Amandine Roy.

Le 10 décembre 2021, derrière ses lunettes noires, la jeune “journaliste indépendante” comme elle se présentait affirmait avoir enquêté durant trois ans sur la femme du président. Elle était sûre qu’elle était née “homme”.

« Je me suis rendu compte qu’ils étaient en train de bouleverser ma généalogie »

Les propos tenus ont bien évidemment choqué Brigitte Macron et son frère qui ont porté plainte pour diffamation.

Découvrez aussi :  "Ça, vous ne le mettez pas!" : Brigitte Macron, sa bourde en plein direct, face caméra! 

Emmanuel Macron, outré, a tout de suite pris la défense de sa femme assimilant les accusatrices à des “fadas” : « Les pires des choses, ce sont ces fausses informations et ces scénarios montés avec des fadas, des gens qui finissent par y croire et vous bousculent dans votre intimité », avait-il lâché sur TF1 lors de la cérémonie d’inscription de l’IVG dans la Constitution.

Sur RTL, en janvier 2022, Brigitte Macron avait livré à ce sujet : « Au début, j’ai regardé ça de loin. J’en entendais parler, mais bon… Et puis à un moment donné, je me suis rendu compte qu’ils étaient en train de bouleverser ma généalogie. C’est-à-dire qu’ils avaient changé mon arbre généalogique »….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *