Richard Ferrand s’énerve face à Léa Salamé : « Si vous voulez, je rentre chez moi !»

Richard Ferrand

Invité à France Inter ce mercredi 23 mars afin d’être interrogé au sujet du programme d’Emmanuel Macron, Richard Ferrand s’est emporté face aux paroles face aux paroles de Nicolas Demorand et surtout de Léa Salamé.

À moins de trois semaines de l’élection présidentielle, alors qu’Emmanuel Macron a refusé de débattre avec les autres candidats, Richard Ferrand était l’invité ce mercredi 23 mars sur les ondes de France Inter afin de parler de son programme à Léa Salamé et Nicolas Demorand.

Richard Ferrand : « Ce n’est pas une réforme qui est prête et qui va sortir du cartable et qui dit « Voilà les gars c’est comme ça !« »

Sur le plateau de France Inter, le président de l’Assemblée nationale, qui a été l’un des premiers parlementaires à avoir rejoint le mouvement en marche, a abordé plusieurs sujets dont la proposition d’Emmanuel Macron d’augmenter le salaire des enseignants et fonctionnaires, à condition que de nouvelles missions leur soient confiées. 

Découvrez aussi :  Léa Salamé recadre Marion Maréchal dans "Quelle époque!"

Léa Salamé a alors répondu : « Il faut les expliquer (les missions) parce qu’en fait Emmanuel Macron a dit ça en une seule phrase ».

Richard Ferrand a alors rétorqué : « Là encore, ce n’est pas une réforme qui est prête et qui va sortir du cartable et qui dit « Voilà les gars c’est comme ça ! « . Pas du tout ! ».

Léa Salamé : « Une campagne express » 

Nicolas Demorand s’est amusé de cette réponse et a alors lancé : « Ca aurait été une utile une campagne, hein ! » 

Richard Ferrand s’est alors emporté : « Et bien, qu’est-ce que je suis en train de faire avec vous Monsieur Demorand ? ».

Léa Salamé est ensuite revenu sur la campagne d’Emmanuel Macron en disant qu’il faisait « une campagne express ». Des paroles qui n’ont pas du tout plu au président de l’Assemblée nationale qui a rétorqué aussitôt : « Si vous voulez, je rentre chez moi ! ».

Découvrez aussi :  "Quelle époque!", rien ne va plus : coulisses sous haute tension et enregistrement annulé, Léa Salamé "passablement agacée" par Christophe Dechavanne

18 réactions sur “Richard Ferrand s’énerve face à Léa Salamé : « Si vous voulez, je rentre chez moi !»

  1. J’ espère pour le bien de tous les français et celui de la France en général qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu, Son mandat aura été une calamité à tous les niveaux.

    1. Bonjour moi aussi je souhaite de toutes mes forces que ce guignol ne sera pas réélu ! Pauvre France qu’en reste-t-il ?
      Il est vrai de constater que nous ne reconnaissons plus notre Pays . Où est la FRANCE ? A force de tout accepter on est écrasés .

  2. Et que dire du merveilleux mandat de François Hollande ! Alors celui d’Emanuel Macron est-il vraiment catastrophique ?
    1/ Il faut argumenter vos propos sinon ce n’est que du vent !
    2/ Il faut se documenter pour se faire une réelle opinion personnelle et ne pas céder aux informations des médias et de personnes qui se disent journalistes mais qui ne sont en réalité que des polémistes !
    3/Il faut aussi tenir compte des conditions d’exercice d’un mandat fortement impacté par la crise du Covid. Elle n’a pas été sans conséquence, malheureusement financière d’une part en augmentant grandement la dette, mais d’autre part les décisions prises ont permis de maintenir l’emploi et l’économie de la France.

    Alors de quoi parlé vous en disant « son mandat aura été catastrophique à tous les niveaux » ?
    an

    1. a tous les niveaux oui il n y a qu a suivre ce qu il a fait et les promesses non tenues c est malheureusement pas compliqué et a la portée de tous les francais .Mon seul regret est de ne pas avoir noté au fur et mesure toutes les injustices et les conneries qu il a fait.

    2. Et une gestion de la crise des plus calamiteuses, auto-attestations ridicule, interdiction de s’assoir sur les plages et de se promener en forêt, gazages des soignants qui réclamaient des moyens, violences policières, les masques qui ne servaient à rien puis 130€ d’amendes si vous ne le portiez pas et j’en passe … La France a été la risée de toute la presse étrangère.

  3. a tous les niveaux oui il n y a qu a suivre ce qu il a fait et les promesses non tenues c est malheureusement pas compliqué et a la portée de tous les francais .Mon seul regret est de ne pas avoir noté au fur et mesure toutes les injustices et les conneries qu il a fait.

  4. Les gilets jaunes, la pandémie, la guerre en Ukraine n’étaient pas prévus, donc difficile de critiquer, qu’auraient fait les autres candidats, personnellement je n’en sais rien

    1. Et l’imbécile fermeture de FESSENHEIM pour caresser les pseudos écologistes et …et … et …
      BENALLA etc …

  5. Tenir compte des élus et des citoyens, c’est avancer avec l’adhésion de la majorité.
    N’est ce pas ceux qui sont sur le terrain qui connaissent mieux les conséquences d’une réforme.
    Quand on fait on annonce, on précise ! Il doit bien le faire dans des AG d’actionnaires. 🤭
    Je rejoins ces deux journalistes, qu’ils n’ ont fait que leur job.
    Je n’imagine pas faire une annonce sans précision pour donner un cadre.
    A bon entendeur, salut

  6. Il veut toujours emmerder une partie du peuple de FRANCE,

    il n’a donc PLUS SA PLACE AU NIVEAU PRÉSIDENTIEL !

    1. Bonsoir,
      si j’ai bien compris vous parlez de zemmour!!! tout a fait d’accord avec vous…
      cordialement.

  7. Messieurs, Mesdames
    La critique est facile et non constructive. Je trouve, pour ma part, que son bilan est assez positif en tenant compte des gilets jaunes et surtout de la Covid. Sans doute il n’a pas tenu toutes ses promesses mais comment le faire quand un virus a tué beaucoup de personnes. Aucun chef d’état n’était préparé et pourtant il s’en est bien sorti par rapport à d’autres pays.
    Les journalistes sont maintenant plus polémistes que journalistes, ils veulent surtout faire de l’audience.
    Le meilleur exemple tous les plateaux tv que nous avons dû subir avec des scientifiques et médecins qui se contredisaient, on ne comprenait plus rien et surtout on ne savait plus qui croire.
    J’espère pour la France qu’il fera un second mandat.

    1. Quel adorable petit mouton sans cervelle qui se laisse influencer par les médias sans même s’en rendre compte. Si les gens comme vous ne tuaient pas notre pauvre France, ce serait presque touchant. Promenaient vous en France, rendez-vous compte par vous même de ce qu’elle est devenue et de ce que subissent bon nombres de français trop bien élevés ou trop occupés à travailler pour tout juste survivre pour riposter. Respectez les gilets jaunes. Si vous menez une belle vie tant mieux pour vous mais ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas. Sortez de chez vous, observez la réalité ! Si vous avez des choses constructives à dire revenez, sinon, retournez arroser vos plantes vertes et dans quelques années, lorsque nous verrons les effets de cette belle gestion du covid et les effets secondaires de ces vaccins que l’on nous a imposés, l’effet désastreux que cette gestion a eue sur nos jeunes, j’espère que vous aurez honte de vous réveiller trop tard. Le covid a été une bénédiction pour lui, il a pu faire semblant de gérer au moins un problème et a pu tranquillement grâce aux personnes comme vous occulter l’essentiel ! Citez-nous un point positif de son mandat… J’ai de la peine pour mon pays !

    2. Bonjour,
      je partage tout a fait votre point de vue, quand a ce qui savent tout je serais bien curieux d’entendre ce qu’ils proposent, « de constructif bien sur », les confrontations de points de vue qui crées du débat sont la base de toute démocratie et c’est cela qui peut être constructif, mais surement pas les discours haineux de certaines personnes.
      Cordialement.

  8. Salut ,
    Au faite qu’en est il de tous ces soignants qui ont refusé la vaccination qui ne devait pas être obligatoire ? Sans salaire peut être à la rue avec leurs gamins ? Pas de quête pour eux pas de logement gratuit à l’hôtel IBIS c’est ça la France ! Après avoir été applaudit tous les soirs !
    Françaises Français vous avez la mémoire courte …… Et puis vous vous rappelez la phrase de notre cher President on va emmerder les non vaccinés ! Quel langage pour un Président proche du peuple! Après avoir traverser la rue pour du boulot qu’est-ce qu’il ne va pas inventer ? Dans quel monde vit il ? Non il ne doit pas être réélu et si par malchance ce n’est pas le cas il ne faut pas qu’il ait la majorité à l’assemblée nous aussi on a le droit de l’emmerder !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *